spot_img
mercredi 22 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Procès Vincent Dabilgou : Un témoin affirme avoir fait plusieurs retraits sur le compte du ministère des Transports

L’audience du jugement de l’affaire citée ministère public contre Vincent Dabilgou et autres pour détournement de deniers publics et financement occulte de parti politique a repris ce vendredi 30 juin 2023 au TGI Ouaga 1. Le cousin germain du prévenu Jean Gabriel Séré est à la barre sur demande de la défense. Il a affirmé avoir effectué plusieurs retraits sur instruction de Jean Gabriel Séré.

Le témoin David Dao n’a pas prêté serment comme les autres témoins déjà passés à la barre. Il a un lien de famille avec le prévenu Jean Gabriel Séré, ex-DAF du ministère en charge des Transports. David Dao est, en effet, cousin germain et associé de M. Séré dans l’entreprise SAPIEF créée en 2023.

Sur question de la défense, le témoin David Dao a confirmé avoir effectué plusieurs retraits sur le compte ECOBANK du ministère des Transports. Il s’agit en tout d’un montant avoisinant les 17 millions de F CFA. Par exemple, « le 05 octobre 2020, j’ai fait un retrait de 3 millions de F CFA. C’est un chèque que Jean Gabriel Séré m’a remis pour faire un retrait. Après le retrait, il m’a envoyé un numéro pour remettre cet argent à la personne à Ouaga 2000. C’était une dame. J’ai aussitôt fait un retour à Séré que j’ai remis l’argent », a expliqué le témoin Dao.

Ce n’est pas tout. David Dao a aussi fait d’autres retraits avec le même procédé. « Le 08 octobre 2021, j’ai fait un retrait de 2 millions de F CFA. C’est toujours Séré qui m’a envoyé faire un retrait pour le donner à un monsieur à la Patte d’oie. Le numéro était écrit imprimeur. J’ai aussi fait un retrait de 10 millions de F CFA, encore Séré qui m’a envoyé faire ces retraits. C’étaient deux chèques de 5 millions de F CFA chacun. Il m’a fait un dépôt de 12 000 F CFA pour payer un pagne traditionnel pour le rejoindre vers Koulouba. On s’est suivi. Je le lui ai remis. Il a enveloppé l’argent avec le pagne pour mettre dans un sachet bleu. Nous sommes allés au cabinet du ministre. Il m’a dit qu’il part voir son patron. Il y est allé et il est ressorti sans le sachet bleu », a détaillé David Dao.

Cependant, David Dao, dit n’avoir tiré aucune dividende de ces transactions. « Ce ne sont que des commissions. On m’a envoyé toucher les chèques. Je reconnais avoir touché ces chèques sur envoi de Jean Gabriel Séré. Aussitôt, je retirais, je remettais l’argent à une autre personne que Séré m’indiquait », a-t-il confié.

Jean Gabriel Séré a été invité à une confrontation. 

A la barre, M. Séré a même ajouté d’autres révélations accablantes. « Oui, c’est moi, je l’envoyais. La première opération était destinée à une connaissance du ministre Dabilgou. Elle s’appelle Aïda Ouédraogo. Elle avait d’autres relations particulières avec le ministre Dabilgou. (Les coordonnées de la dame ont été remises par M. Séré au parquet). C’était pour une pose de rideaux, mais je ne pense pas que cette somme était uniquement pour la pose du rideau. La deuxième somme était pour faire le poster du président Roch Kaboré avec le logo du NTD. Le monsieur s’appelle Ilboudo, le 08 octobre 2021. A cette date, je n’étais plus au ministère. J’étais député à l’Assemblée législative de Transition. Je suis allé récupérer l’argent sur demande de mon remplaçant Tiao. C’était pour le compte du ministre Dabilgou. L’argent lui a été remis à son cabinet. Pour le pagne, c’est l’un des modes opératoires pour la remise de l’argent ».

« Pourquoi pendant que vous étiez à l’ALT, vous fourrez votre nez au ministère des Transports ? », question de la défense à M. Séré. Ce dernier de répondre: « 5 mois après mon départ à l’ALT. Le ministre n’avait pas trouvé de remplaçant. J’étais toujours le signataire du chèque. Mais en octobre 2021, je ne l’étais plus. C’est moi qui avait recommandé le nouveau DAF au ministre. Demandez au ministre pourquoi, c’est à moi, il a fait recours. Si vous voulez, j’ai une confidence. Ousmane Sigué qui est là, j’ai réquisitionné son véhicule sur instruction du ministre Dabilgou pour le remettre à une dame pendant 1 mois. Elle venait pour des vacances ».

Appelé à la barre Vincent Dabilgou a battu en brèche les déclarations de Jean Gabriel Séré. « Il a travaillé pour créer un environnement favorable à lui. J’ai été victime pour ça par abus de confiance. Pour Aïda Ouédraogo. C’est Jean Gabriel Séré qui me l’a recommandée. »

A propos de Aïda Ouédraogo, M. Séré avait dit qu’elle fait la navette entre le Burkina et la Côte d’Ivoire et que c’est une connaissance du ministre Dabilgou.

Le procureur après avoir reçu le numéro de la part de M. Séré, a séance tenante appelé la dame.

Selon le procureur, la dame a confirmé connaître Vincent Dabilgou. Maintenant pour l’argent, a poursuivi le procureur, la dame a souhaité ne pas se prononcer.

Vincent Dabilgou a précisé qu’il ne peut pas dire qu’il ne connait pas la dame. Mais, le ministre précise que son bureau a été aménagé par Kabré.

Les auditions se poursuivent.

Mathias Kam

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img