spot_img
mardi 27 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Procès du putsch: 14 avocats ont jeté l’éponge, le procès est renvoyé

12 accusés se retrouvent à présent sans avocat. Selon le procureur militaire, Alioune Zanré, la loi contraint le tribunal à reporter le procès pour au moins un mois. « c’est la loi et nous ne pouvons que nous plier. Nous ne pouvons plus avancer. Il faut que nous respections la loi, rien que la loi dans son esprit et dans sa lettre », a dit-il.

Le procès reprend dans un mois

Ces accusés doivent bénéficier d’avocats commis d’office conformément à l’article 43, alinéa 2 de la loi N°041-2017/AN portant organisation, fonctionnement et procédure applicable devant la chambre criminelle, qui dit que : « Si l’avocat choisi ou commis conformément aux articles 15 et 16 ne se présente pas, le président d’audience en avise immédiatement le bâtonnier qui lui en commet un d’office ». Le président du tribunal, Seidou Ouédraogo, a décidé donc du renvoi du procès le 9 mai 2018 afin de permettre au bâtonnier, de trouver des avocats commis d’office aux accusés.

Qui sont les 12 accusés désormais sans avocats ?

  • Dianda Abdoul Karim,
  • Lieutenant Compaoré Relwindé,
  • Adjudant-chef major Badiel Eloi,
  • Colonel Deka Mamady (En fuite),
  • Adjudant-chef Nébié Moussa dit « Rambo »,
  • Sawadogo Paul,
  • Adjudant-chef Dibloni Gondjaté,
  • Sergent Pooda Ollo Stanislas,
  • Nanéma Ousséni Faïçal, du
  • Sergent-Chef Kambou Ardjouma,
  • soldat de 1re classe Ly Amadou
  • Sergent Nobila Sawadogo.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img