spot_img
jeudi 18 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Procès CGT-B vs Adama Siguiré : « Nous restons confiants parce que nous plaidons pour la vérité » (Ahmed Mamane, avocat nigérien de Siguiré)

Le procès en diffamation opposant la Confédération générale du Travail du Burkina Faso (CGT-B) à l’écrivain professionnel, Adama Amadé Siguiré, ouvert dans la matinée de ce 26 février 2024, a été renvoyé au 4 mars 2024. Les débats de ce jour ont essentiellement tourné autour des questions de forme.

Les avocats de la défense ont, en effet, exigé que le tribunal sursoie à la procédure enclenchée contre leur client, parce qu’il y a, selon eux, des irrégularités dans la procédure par laquelle Adama Siguiré a été informé des faits qui lui sont reprochés. Après plusieurs heures de débats sur la question, le tribunal a décidé de suspendre le dossier et de le renvoyer au 4 mars prochain pour statuer sur ce sujet.

A l’issue de l’audience, les avocats de la défense se sont dits « confiants et sereins » pour les débats à venir. « Notre client a comparu avec toute la sérénité qu’il faut pour se defendre avec ses avocats. Nous restons confiants parce que nous plaidons pour la vérité. Nous plaidons pour la lumière. Nous sommes là pour ça et nous attendons le délibéré du tribunal pour continuer le combat, s’il y a lieu », a déclaré à la presse Me Ahmed Mamane, venu tout droit du Niger pour défendre la cause de l’écrivain Adama Siguiré.

Il a affirmé qu’il est crucial que le tribunal statue d’abord sur les irrégularités soulevées par ses confrères de la défense et lui, dans la forme, avant tout débat dans le fond du dossier. « Mon rôle ici, ce n’est pas de dévoiler la stratégie de défense de la Défense devant les médias. Quand le débat va se poser devant le tribunal, quand nous allons nous présenter devant le tribunal par rapport à cette question précise, vous allez entendre les arguments que nous allons soumettre. Mais je tiens à preciser que la défense que nous sommes, nous n’avons pas peur d’aller au fond. Mais pour la beauté du droit, avant d’aller au fond, il faut qu’on fasse le débat sur la forme », a-t-il relevé.

L’audience reprend le 04 mars prochain à 08h au tribunal de grande instance Ouaga I.

Lire aussi ➡️ Procès CGT-B vs Adama Siguiré : l’audience suspendue pour être précise le 04 mars prochain

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img