spot_img
samedi 22 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Procès CGT-B vs Adama Siguiré : La Défense demande au tribunal de revenir sur la nullité de la procédure

Le procès en diffamation opposant la Confédération générale des travailleurs du Burkina Faso (CGT-B) à l’écrivain Adama Amadé Siguiré tire vers sa fin. L’heure est à la plaidoirie des avocats de la défense.

La défense a commencé sa plaidoirie avec Me Kirsi Traoré qui s’est essentiellement attaqué aux aspects formels de la procédure enclenchée contre leur client. Dans sa plaidoirie, l’avocat a demandé au tribunal de revenir sur le sursis à statuer dans le cadre de ce dossier. Il demande également au tribunal de tenir compte de l’incident de faux soulevé en début d’audience par la défense. Il fait savoir que dans le cadre de l’incident de faux dont il est question, ses confrères et lui ont saisi la chambre civile et que le jugement de cette affaire est prévu pour le 3 avril prochain. Ce faisant, a-t-il indiqué, si le tribunal venait à rendre sa décision, il devrait également rendre une décision sur le faux.

Outre cela, il s’est attaqué aux actes de citation émis par l’huissier et adressés à Adama Siguiré. Il a notamment rappelé l’irrégularité de ces actes soulignant au passage que le parquet avait lui-même reconnu le caractère irrégulier de ces actes. « Alors, la loi dit que des actes irréguliers ne peuvent faire l’objet d’une saisine en justice », a dit Me Traoré tirant la conclusion que l’acte est d’une nullité absolue et que, en conséquence, « la procédure est également nulle ».

A sa suite, Me Condombo, un autre conseil du prévenu a demandé au tribunal de déclarer tout simplement nulles, les citations à comparaître adressées à leur client. « Le sort que vous devez réserver à ces actes, c’est simple : jeter les dans une poubelle juridique. Et si vous jugez que vous serez tenté un jour de revenir dans cette poubelle juridique-là pour revoir ces citations, incinérez-les. De cette incinération naîtra une décision qui inspirera les générations à venir », a-t-il martelé.

La défense a toujours la parole.

Lire aussi : Me Prosper Farama : « Quel acte patriotique M. Siguiré a-t-il posé dans ce pays si ce n’est diffamer ? »

Oumarou KONATE

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img