spot_img
mardi 16 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Ouagadougou : Un bureau de « Wayignans » installé au rond-point de la gare de l’Est

« Rond-point MPTST de la gare de l’Est ». C’est la dénomination que le Mouvement des petits transporteurs pour le soutien à la Transition (MPTST) a donnée à ce rond-point sis aux encablures de la gare de l’Est, où son bureau a été installé, ce dimanche 10 mars 2024 à Ouagadougou. L’objectif, c’est de « veiller sur la Transition et sur les biens des Transporteurs de la gare de l’Est de Ouagadougou ».

Les soutiens de la Transition ne désemplissent pas dans les rond-points de plusieurs villes du Burkina Faso. En effet, pour marquer le pas, un bureau de veille citoyenne des « wayignans » a été installé au rond-point de la gare de l’Est de Ouagadougou. Cela est l’œuvre du Mouvement des petits transporteurs pour le soutien à la Transition (MPTST).

Antoine Kaboré, coordonnateur du MPTST, donnant le motif de l’installation

Selon le coordonnateur du MPTST, Antoine Kaboré, cette installation est la concrétisation des recommandations du bureau du MPTST. Il s’agit, selon ses dires, de mettre en place des comités de veille dans les lieux de stationnement et à proximité des gares routières. « Aujourd’hui, c’est une concrétisation. C’est la première équipe que nous venons d’installer à ce rond-point. Cette équipe installée au Rond-point MPTST de la gare de l’Est va veiller sur les lieux et sur la Transition. C’est un grand soutien pour la Transition et le Capitaine Ibrahim Traoré. Ils vont veiller sur les va-et-vient et dénoncer tout acte suspect à l’autorité. Ces jeunes ont décidé de ne pas dormir, de veiller pour alerter les autorités à tout moment », a-t-il expliqué.

Madi Diallo, président installé a placé son mandat sous le sceau de la résilience, de la solidarité et de la vérité. « Ici nous ne donnerons pas de fausses informations. Les informations qui sortiront de ce rond-point doivent être claires et précises. Donc nous allons nous organiser pour atteindre cet objectif », a-t-il fait savoir.

Au nombre des activités de nuit dans ce rond-point, Madi Diallo a révélé qu’ils vont échanger sur la vie de la nation et les actions de la Transition et aussi partager beaucoup de plaisir. « L’union fait la force. Dès qu’on est unis, on est fort. On va se donner des idées pour contribuer de notre manière pour que la paix revienne au Burkina Faso », a-t-il avancé.

Le coordonnateur du MPTST a indiqué qu’il n’y a pas de motivation financière. « C’est entre nous transporteurs qui nous organisons pour cette veille. Celui qui a du sucre envoie. Celui qui a du thé envoie. Celui qui a de l’eau envoie. Celui qui est à l’extérieur, s’il a eu quelque chose, qu’il envoie. C’est le tout que nous mettons ensemble pour faire fonctionner cette veille », a-t-il souligné. Ce Mouvement de petits transporteurs a, par ailleurs, lancé un appel à tout jeune à venir veiller sur la Transition.

Photo de famille avec l’ensemble des jeunes

A propos du Mouvement des petits transporteurs pour le soutien à la Transition (MPTST), il regroupe la majorité des petits transporteurs repartis sur l’ensemble du territoire national. Il a été lancé le 30 décembre 2023 pour impacter dans le milieu des petits transporteurs. Ce Mouvement a pour mission de sensibiliser tous les petits transporteurs à soutenir la Transition et à adopter des comportements responsables pour apaiser la situation et collaborer avec les autorités. En somme, « il s’agit d’aider les autorités de Transition à nous aider à travailler librement car il le faut pour que nous puissions rallier toutes les contrées du Burkina Faso », a conclu le Coordonateur du MPTST.

Mathias Kam
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img