spot_img
jeudi 29 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Ouagadougou : La JCI Burkina fait don de vivres aux déplacés internes de l’arrondissement 09

La Jeune Chambre Internationale Burkina Faso (JCI-BF), a procédé ce dimanche 11 juin 2023, à une remise de vivres d’une valeur estimée à plus de 1 million de francs CFA, aux personnes déplacées internes de l’arrondissement N⁰09 de Ouagadougou. Cette action, selon les organisateurs, entre dans le cadre d’un programme d’activités de 06 mois initié par la JCI-BF au profit des PDI de cet arrondissement.

Deux tonnes de riz, 40 cartons de spaghetti, plusieurs bidons d’huile et bien d’autres denrées de première nécessité, c’est la substance des vivres qui ont été remis par la JCI, aux personnes déplacées internes de l’arrondissement 09 ce 11 juin 2023. D’une valeur totale de 1,5 millions de francs CFA, ce don participe de la volonté de la Jeune Chambre internationale Burkina Faso, de manifester sa solidarité à l’endroit de ces personnes que la situation sécuritaire a rendu vulnérables.

Le don est essentiellement composé de denrées alimentaires

Des dires du Président national de la JCI-BF, Ma-Arouf Nébié, la remise de ce don marque le lancement d’un programme d’activités que son organisation a initié en vue d’accompagner les personnes déplacées internes dans leur résilience face à la situation difficile qu’elles traversent. Le projet, selon ses explications, cible les déplacés internes de l’arrondissement 09 de Ouagadougou et va s’étendre sur une durée de 06 mois.

Pour lancer ce programme, la JCI-BF a saisi l’opportunité de la visite officielle au Burkina Faso, du Président mondial de la jeune Chambre Internationale, Viktor Omarsson. Ce faisant, les premiers responsables de l’organisation disent vouloir non seulement prendre à témoin la plus haute autorité de la JCI sur les actions que la section du Burkina Faso mène, mais aussi, susciter à travers lui, des actions plus importantes au niveau international, en faveur des populations vulnérables du pays.

Ma-Arouf Nébié, Président national de la JCI-BF

« Nous avons voulu saisir l’opportunité de la visite de la plus haute autorité de l’organisation, pour lancer le programme afin qu’il soit, non seulement témoin des activités que nous menons au Burkina Faso, mais aussi, qu’il puisse être le relai du besoin que ces populations ont, au niveau international, pour que nous puissions avoir véritablement un regard sur ces personnes et surtout un regard sur la situation du pays », a confié Ma-Arouf Nébié.

Représentant le Président mondial de la JCI, Viktor Omarsson, à cette activité, Saïdou Sanou, vice-président international de la Jeune Chambre internationale, s’est réjoui d’une telle initiative qui, de ses dires, entre en droite ligne avec la mission principale que la JCI s’est donnée, à savoir: travailler à l’amélioration de la vie des communautés. Il a confié que les actions de la JCI Burkina Faso ne se limiteront pas à ces dons aux PDI. Dans le cadre du projet qui a été entrepris, a-t-il confié, il est prévu aussi des accompagnements sur le plan entrepreneurial, à l’effet de permettre aux déplacés internes de se prendre en charge à travers des activités génératrices de revenus.

Saïdou Sanou, représentant le Président mondial de la JCI, Viktor Omarsson

« C’est bien de faire des dons, mais il est important aussi que nous puissions leur apprendre à pouvoir mener des activités et pouvoir avoir des retours sur le plan économique. Nous allons nous atteler à cela, pour que dans les mois à venir, nous puissions les approcher de manière organisée, pour pouvoir les réunir autour d’activités génératrices de revenus et les accompagner», a indiqué le représentant du Président mondial, Saïdou Sanou.

Un autre volet du projet sera axé sur le plan psychologique. La JCI Burkina entend, aux dires de M. Sanou, assister psychologiquement les PDI qui ont subi des traumatismes en lien avec la situation sécuritaire. Le don a été remis en présence du représentant du Président de la délégation spéciale de l’arrondissement 09, Benjamin Nobila Zongo, chargé des affaires culturelles et sociales de la délégation spéciale.

Chaque déplacé est reparti avec au moins un sac de riz

Il a exprimé la gratitude de l’ensemble des membres de la délégation spéciale de l’arrondissement 9 à la JCI pour ce geste qui constitue, dit-il, un grand soulagement pour les quelques milliers de personnes déplacées internes qui vivent la faim au quotidien sur les sites PDI de son arrondissement.

« C’est à nous de prendre en charge ces personnes déplacées et si des bonnes volontés viennent nous porter un coup de main, nous ne pouvons que leur dire un grand merci pour leur acte », a-t-il salué, soulignant que l’arrondissement compte plus de 1000 personnes déplacées internes à ce jour.

Une photo de famille a refermé les portes de cette activité

Yaya Koura fait partie de ces déplacés internes. Lui qui a dû fuir son village, Arbinda, du fait de l’insécurité dit n’avoir pour seuls mots que des remerciements à l’endroit des donateurs. Tout en appelant d’autres bonnes volontés à emboîter le pas de la JCI, il a laissé entendre que ces vivres leur permettront de subsister quelques temps, lui et sa famille.

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img