spot_img
vendredi 7 octobre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

OSC : Le Mouvement « Brassard Noir » veut ressusciter les CDR

 

Le mouvement « Brassard noir » veut ressusciter l’arme redoutable de la Révolution Burkinabè, les « Comités de Défense de la République (CDR) ». L’annonce a été faite ce vendredi 11 janvier 2019 par les premiers responsables du mouvement. Ils ont par ailleurs, appelé les populations à sortir massivement demain, samedi 12 janvier à Ouagadougou et à Dori pour protester contre les conflits intercommunautaires.

Contrairement aux Koglwéogo, les CDR du Brassard Noir seront des sources de renseignement au profit des Forces de Défense et de Sécurité. Selon le président du Mouvement, Boukaré Conombo, « le citoyen est la clé de la sécurité de son pays et il doit fortement s’impliquer à tout prix à la recherche de la paix en dénonçant dans sa zone de résidence ou de fréquentation, toute personne aux agissements jugés suspects aux Forces de défense et de sécurité (FDS) ».

Les CDR du Brassard Noir, veulent « participer activement à la synergie d’actions entre les populations et les FDS, à l’apaisement social, à la veille citoyenne, à la sécurité de proximité, à la formation civique et sécuritaire et à la consolidation de l’équité sociale », toujours selon les explications de M. Conombo.

Le mouvement en a profité pour condamner avec « véhémence les massacres barbares dont a été victime la communauté peule à Yirgou et dans les autres localités ». Le Bassard Noir exige qu’une « enquête sérieuse » soit diligenter « afin de situer les responsabilités ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img
error: Le contenu est protégé !!