spot_img
mercredi 24 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Mali : Une vingtaine de partis politiques et OSC appellent à des élections « dans les meilleurs délais »

Dans une déclaration conjointe ce dimanche 31 décembre 2024, une vingtaine de partis politiques et organisations de la société civile (OSC), au Mali, affirment constater la fin de la Transition le 26 mars 2024, et appellent à l’organisation d’élections dans les meilleurs délais.

« Nous, Partis politiques, regroupements politiques et d’organisations de la Société civile du Mali, vu la Charte de la Transition révisée, vu le décret n°2022-0335/ PT-RM du 06 juin 2022 fixant le délai de la Transition à deux (2) ans, Considérant les engagements pris par les Autorités de la Transition devant le Peuple malien et la Communauté internationale, constatons que la Transition, dont la durée avait été établie à 24 mois, à partir du 26 mars
2022, conformément à l’article 22 de la loi n°2022-001 du 25 février 2022 révisant la Charte de la Transition et le décret susvisé, a pris fin le mardi 26 mars 2024″,
peut-on lire dans la déclaration commune publiée ce dimanche.

Ces partis et OSC rappellent que cette échéance « était la prolongation d’un délai initial d’un an et 6 mois (18 mois) ». Ils demandent par conséquent aux autorités en place, « au regard du vide juridique et institutionnel ainsi provoqué, de créer les conditions d’une concertation rapide et inclusive, pour la mise en place d’une architecture institutionnelle, à l’effet d’organiser, dans les meilleurs délais, l’élection présidentielle ».

Ils affirment également utiliser « toutes les voies légales et légitimes, pour le retour de [leur] pays à l’ordre constitutionnel normal et dans le concert des Nations, gage de la stabilité politique et du développement durable ».

Outre cela, lesdits partis disent avoir décidé de mettre en place, un Comité de suivi de cette initiative.

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Ces politiciens sont vraiment sans pitié pour cette république malienne. Un pays qui est en guerre , eux inconscients qu‘ils sont ils veulent un retour aux pillages des fonds de la république. LE CNT DOIT TOUS LES ENVOYER AU FRONT POUR VOIR LA RÉALITÉ QUI MINE LE MALI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img