spot_img
mercredi 21 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Lycée scientifique national de Ouagadougou: Le ministre satisfait de l’état d’avancement du chantier

En compagnie des meilleurs élèves du Burkina pour l’année 2019, le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), Stanislas Ouaro a visité le chantier du Lycée sacientifique national de Ouagadougou. La visite a eu lieu le jeudi 6 février 2020.

« Magnifier l’excellence », c’est l’objectif de la visite voulu par le ministre Ouaro avec les meilleurs élèves, les « Étoiles » qui ont été identifiés et qui seront « présentés à la nation le samedi 8 février ». Aussi, le ministre dit vouloir à travers la visite du chantier, leur faire voir « ce qui est en train d’être fait en matière de promotion de l’excellence ». De manière globale, Stanislas Ouaro a exprimé sa satisfaction quant à l’état d’avancement du chantier. « Le chantier avance très bien », a-t-il apprécié.

En effet, sur les lieux, le ministre a pu constater une clôture quasi achevée, certains bâtiments comme les dortoirs (garçon et filles) en stade de finition. Les logements du directeur du lycée et du responsable financier, la salle polyvalente et le restaurant sont tous en cours d’achèvement. Par ailleurs, le bâtiment pédagogique, quant à lui, est à un taux d’exécution de 50%, celui administratif autour de 60% alors que l’infirmerie et la salle d’étude sont totalement achevées. De quoi conforter le ministre en charge de l’éducation qui fonde l’espoir que ces « bâtiments soient prêts d’ici au 3e trimestre pour permettre aux élèves qui sont actuellement à l’Ecole nationale des Enseignants du Primaire (ENEP) de Loumbila », de revenir occuper le site. A ce sujet, « nous souhaitons que même si c’est un, deux ou trois mois, ces élèves puissent séjourner ici », a-t-il déclaré. Et pour faciliter leur séjour, le patron de l’éducation a précisé que tous les élèves retenus pour le lycée scientifique sont des boursiers.

« Les élèves qui vont étudier ici seront dans de bonnes conditions »

Séduite par le projet, la porte-parole des élèves, Aminata Conombo, élève en classe de 1re D au Groupe scolaire Horizon international, a invité ses camarades à travailler afin de se faire une place dans les lycées scientifiques. « Cette visite est d’un grand intérêt pour nous; il est bien de constater que le pays accorde beaucoup d’importance aux élèves », s’est-elle réjouie avant de poursuivre: « les classes sont bien faites, les dortoirs aussi, de sorte que les élèves qui vont étudier ici seront dans de bonnes conditions ».

La représentante des « étoiles » s’est réjouie de la qualité et de l’importance des infrastructures

En rappel, ce chantier rentre dans le cadre d’un vaste programme de construction de lycées scientifiques, dont deux nationaux à Ouagadougou et Bobo et 13 dans les chefs lieux des régions. A en croire Stanislas Ouaro, à ce stade, 3 lycées scientifiques (Tenkodogo, Darsalami et Koudougou) sont entièrement réalisés et 5 en cours d’exécution. Pour la construction des lycées nationaux qui coûteront « plus de 3 milliards » chacun, « l’Etat a bénéficié de l’accompagnement de la Banque Mondiale », confie Stanislas Ouaro.

Franck Michaël KOLA
Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis passionné des matières scientifiques et je salue cet agagement fait par le gouvernement Burkinabè je salue mon pr monsieur Stanislas Ouaro . J’aimerais savoir comment faire pour intégrer ce lycée vus que je rêve de devenir ingénieur aéronautique .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img