spot_img
lundi 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Lutte contre le VIH-SIDA : L’Association Bam solidarité internationale renforce les capacités de ses animateurs

L’Association Bam solidarité internationale (ABSOLI) a renforcé les capacités de ses animateurs, à travers une formation tenue les 18 et 19 novembre 2023, sur la lutte contre le VIH-SIDA et les IST, en milieu jeune et adolescent. Cette formation a réuni une vingtaine de participants, membres d’ABSOLI et élèves, à Kongoussi, dans la province du Bam.  

Plus de 97 000 personnes vivent avec le VIH-SIDA au Burkina Faso, avec une prévalence élevée au sein des la jeunesse (15 à 49 ans). Même si le taux de prévalence nationale de la maladie est faible (0,6%) aujourd’hui, force est de constater qu’il y a toujours de nouvelles contaminations. Pour casser le rythme de transmission de cette maladie dans la province du Bam et partout ailleurs, sur le territoire national, l’Association Bam solidarité internationale (ABSOLI) a réuni ses animateurs et des élèves, autour d’une formation, pour les outiller sur les différentes stratégies de la lutte contre cette vile maladie.

Boureima Sawadogo, formateur, a salué la participation active des animateurs à cette formation

Boureima Sawadogo, consultant indépendant en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes a été chargé de donner cette formation à la vingtaine de participants. « L’ABSOLI nous a invités à accompagner ses animateurs et ses membres, pour renforcer leur capacité afin de leur permettre de pouvoir conduire efficacement les activités de lutte contre le VIH-SIDA et les IST chez les adolescents et jeunes », a-t-il décliné. 

Ainsi, au cours de cette formation de 48 heures, M. Sawadogo a d’abord fait un rappel thématique aux participants, permettant à ces derniers d’avoir des connaissances précises sur la notion de VIH-SIDA, des IST, etc., ce qui leur servira de levier pour la transmission au niveau des adolescents et jeunes.

Ce faisant, cette session de formation a été une occasion pour les participants d’appréhender les compétences de vie courante et les facteurs de vulnérabilité chez les jeunes et adolescents. « Nous les avons aussi accompagnés à avoir des outils de transmission de message ; nous leur avons montré comment conduire exactement une causerie éducative, ce qui est leur activité fondamentale. Nous avons terminé avec eux en les aidant à maitriser le remplissage des outils de collecte de données et de rapportage », a-t-il résumé. 

Oumarou Romba, président de l’ABSOLI, estime que cette formation sera utile pour les animateurs

Boureima Sawadogo a salué la participation active des animateurs et membres de l’ABSOLI au cours de cette formation. « C’était assez intéressant, parce que nous avons constaté que ces participants avaient déjà un certain nombre d’informations sur les thématiques que nous développions. Nous avons également constaté qu’ils étaient très participatifs sur les thématiques que nous développions. Nous nous sommes aussi rendu compte que tout ce que nous faisons était en phase avec les réalités du terrain. Ce qui a rendu le travail très efficace, attestant d’un engagement fort de ces participants dans la lutte contre le VIH-SIDA, les IST, en milieux jeunes et adolescents de la province du Bam », a-t-il salué, invitant ces animateurs qui ont acquis « et les connaissances et les compétences pour leur mission », à avoir beaucoup d’engagements et de « savoir que le travail d’éducation pour le changement de comportement est un travail sacerdotal ». Il les invite donc à « une mobilisation sociale intense, à une communication importante, à une forme de culture générale pour maitriser davantage les connaissances sur le VIH-SIDA et les IST, qui sont évolutives ; à se mettre au service des jeunes et adolescents ; à adapter leur message et le temps de réalisation des activités aux réalités sociales et culturelles des jeunes et des adolescents de la province du Bam ».

Crépin Sawadogo, participant à cette formation, s’est réjoui des connaissances acquises

Oumarou Romba, président de l’Association Bam solidarité internationale, a rappelé que la tenue de cette formation avait pour but de renforcer les capacités des animateurs de l’association qui sont à l’assaut, chaque jour, pour la sensibilisation des populations en vue de mettre fin au VIH-SIDA et les IST, surtout en milieu jeune et adolescent. « A partir d’aujourd’hui nous sommes très heureux d’avoir en notre sein, des animateurs aguerris qui repartiront sur le terrain pour mettre en pratique toutes les connaissances qu’ils ont reçues au cours de cette formation », s’est-il réjoui. 

Une vingtaine de membres de l’association ainsi que des élèves, ont pris part à cette formation. Pour Crépin Sawadogo, participant et membre d’ABSOLI, c’est une formation qui va aider les animateurs dans leurs différentes activités sur le terrain. « Nous avons appris comment tenir correctement une causerie éducative. Cela va beaucoup faciliter nos activités sur le terrain auprès des jeunes et adolescents. Ça va également impacter nos actions de sensibilisation pour réduire considérablement le taux de transmission du VIH-SIDA au sein des populations », a-t-il dit.

Une photo de famille des participants à cette formation

ABSOLI est une association à but non lucratif créée en 2012 et reconnu officiellement en 2014 sous la domination de Bam solidarité, qui intervenait seulement dans la province du Bam. En 2021, pour étendre ses actions à plusieurs domaines et sur l’ensemble du territoire national, Bam Solidarité est devenue Bam Solidarité internationale.

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Merci a minute.bf pour leur accompagnement. Très belle initiative de la part de ABSOLI, que Dieu puisse les accompagner afin qu’il réussisse leur mission. Mes remerciements vont également a l’endroit du partenaire financier qui œuvre pour la fin de ce fléau dans notre cher pays .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img