spot_img
mardi 16 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

« L’ennemi n’aura plus sa place au Burkina Faso… », prophétise Wilfried Assogba

Le prophète Wilfried Assogba sera à Ouagadougou du 27 février au 1er mars 2020 pour une grande croisade d’évangélisation et de guérison au Burkina Faso. La prière se tiendra tous les jours à partir de 18 heures à la Maison du Peuple, dans la capitale burkinabè.

« Oh Dieu, mon cas est urgent ! ». C’est sous ce thème que se tiendra la croisade d’évangélisation et de guérison au Burkina Faso, organisée par le président du Ministère international de transfiguration du Christ (MITC), le prophète Wilfried Assogba qui explique que ce thème est inspiré sur les évènements qui se passent au Burkina Faso, surtout avec l’avènement du terrorisme qui endeuille jour après jour, des familles burkinabè. « Avec ce qu’il se passe sur cette nation, il est de toute urgence que Dieu intervienne pour ses œuvres », a dit le prophète.

« C’est la paix qui va désormais régner sur cette nation… », a soutenu Wilfrid Assogba

« La nation a besoin encore de la main de Dieu », ajoute-t-il, avant de noter qu’ « il est inutile de bâtir une nation si le saint esprit n’y est pas présent », comme le dit la bible. Ainsi, sa présence au Burkina Faso pour cette croisade, confie-t-il, a été l’œuvre d’une révélation. Ainsi, durant ces quatre jours, il priera pour que « la main de l’éternel puisse rester en permanence sur la nation burkinabè ». Aussi, en plus de prier pour toute la nation entière, les malades, ou toute autre question de difficultés que rencontrent les populations recevront les bénédictions du Dieu céleste, par l’intermédiaire du prophète Assogba. « Nombreux sont ceux qui demandaient que nous puissions prier, intercéder en leur faveur pour que leurs problèmes trouvent solution. Nous sommes là pour être en contact direct avec ces personnes et avec toute la nation burkinabè », a fait savoir le président du MITC.

« Nous prierons pour que Jésus Christ de Nazareth guérisse les maux qui minent le Burkina Faso », a insisté M. Assogba qui prophétise qu’ « à partir de maintenant, la paix règne sur la nation burkinabè ». « L’ennemi n’aura plus sa place ici. C’est la paix qui va désormais régner sur cette nation », harangue-t-il. Ce pasteur « guidé par l’évangile au Burkina Faso » a également fait savoir qu’il restera disponible, durant son séjour à Ouagadougou, pour tous ceux qui voudront le rencontrer pour une prière individuelle.

Armand kinda

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img