spot_img
lundi 17 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Koubri : La Communauté islamique Ahmadiyya ouvre un Centre médical ophtalmologique

La communauté islamique Ahmadiyya du Burkina Faso a inauguré un centre médical spécialisé en ophtalmologie « de niveau international », ce samedi 19 novembre 2022 dans la localité de Kouba, à Koubri, dans la région Centre. 

« Toujours offrir à l’humanité un espoir de vie meilleure et plus digne », c’est la dynamique que poursuit la Communauté islamique Ahmadiyya du Burkina Faso en inaugurant le Masroor Eye Institute, un Centre médical ophtalmologique à Kouba, dans la commune de Koubri.

A ce propos, Amir Mahmood Nasir Sahib, le premier responsable de ladite communauté au Burkina Faso a précisé : « ce centre est accessible à toute personne qui le veut. Notre slogan, c’est amour pour tous, haine pour personne. Notre objectif est que chaque malade qui va rentrer ici soit soigné ». 

Amir Mahmood Nasir Sahib, président de la communauté Islamique Ahmadiyya au Burkina Faso rassurant que le Centre est ouvert à tout le monde

Ainsi, le joyau « de niveau international » et d’une valeur de 1,700 milliard de F CFA va soulager nombre de Burkinabè. Selon les chiffres avancés par l’ophtalmologue, le Pr Wenceslas Jean Diallo, au Burkina Faso, il y a eu « 1 600 000 consultations en ophtalmologie en 2021 » et « 400 000 Burkinabè qui ne voient pas ». « Le centre est utile et sera toujours utile », est donc convaincu ce dernier. 

En outre, le conseiller technique du ministre de la Santé, Dr Essaie Médah a salué la construction de ce centre médical. « Ce centre vient offrir et élargir l’offre de soin de santé au Burkina Faso », s’est-il satisfait. 

Dr Essaie Medah, Amir Mahmood Nasir  Sahib inaugurant le Centre médical ophtalmologique

Postulant que « les pathologies oculaires constituent une priorité » pour le Burkina Faso, Dr Médah a souligné que « 60 % des besoins [en la matière] ne sont pas comblés ».

Le Conseiller technique du ministère en charge de la santé à, dans ce sens, également, encouragé les médecins à se spécialiser dans le domaine de l’ophtalmologie.

Une vue des installations du Centre médical jugé d’un niveau international

« Nous avons moins de 100 médecins ophtalmologistes et moins de 300 attachés de santé en soin oculaire. Vous voyez donc le fossé qui reste à combler », a-t-il relevé.

En attendant, Masroor Eye Institute a ouvert ses portes et est prêt à accueillir toute personne pour des soins en lien avec les yeux.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img