mercredi 24 juillet 2024
spot_img

« Il y a une dégradation des indicateurs en matière de corruption », Luc Marius Ibriga

Le président de l’ASCE-LC, Luc Marius Ibriga a expliqué qu’il « y a une dégradation des indicateurs en matière de corruption », selon un communiqué de la Présidence du Faso. Il plaide donc pour plus de rigueur dans la sanction des actes de corruption.

« Pour y arriver, il a indiqué qu’il faut que les conseils de discipline dans les ministères et dans les administrations soient fonctionnels », ajoute le communiqué.

Le contrôleur général a insisté sur la nécessité de lutter contre ce fléau, notamment en raison du contexte sécuritaire.  « Cela demande un réarmement éthique de chacun, parce qu’en cette période de crise et d’insécurité, la lutte contre la corruption doit être redoublée pour permettre au Burkina Faso d’avoir les ressources nécessaires pour faire face aux différents défis », a expliqué Luc Marius Ibriga.

Avec B24

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : Compte-rendu du Conseil des Ministres du Mercredi 24 Juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09...

Burkina : Le gouvernement autorise un recrutement à titre exceptionnel de 300 VDP (Conseil des ministres)

Le gouvernement burkinabè réuni en conseil des ministres ce mercredi 24 juillet 2024, a adopté un rapport autorisant...

Burkina : L’initiative présidentielle pour la production agricole et l’autosuffisance alimentaire 2024-2029 instituée

En conseil des ministres de ce mercredi 24 juillet 2024, le gouvernement burkinabè a adopté un décret au...

Fonctionnement de l’administration publique : le gouvernement crée une Commission de régulation des dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce...