spot_img
jeudi 29 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

GSP/ assistant Nyamba : « si je suis trop outragé… je peux rejoindre les terroristes »

Dans la matinée du Vendredi 11 janvier 2019, un Assistant GSP en service à Dédougou, a menacé avec une ‘’Kalach’’ en main de libérer les détenus. Apres intervention, Il a renoncé au projet sous condition d’avoir la presse pour passer ce message :

« C’est pour dénoncer l’injustice que le gouvernement tient à notre égard. Nous risquons nos vies ici, nous abandonnons nos familles pour venir monter la garde. Ils parlent (ndlr le gouvernement) tous les jours de lutte contre le terrorisme mais le terrorisme c’est quoi ? le terrorisme est dû à cette injustice-là. On ne revendique pas, on réclame juste nos droits. On ne peut pas continuer dans ça. Dans nos maigres salaires encore, on constate qu’ils ont raclé ça et on nous demande de travailler, de lever le mouvement. C’est comme si nous ne sommes pas important dans la lutte contre le terrorisme. C’est la raison pour laquelle, moi assistant Nyamba, j’ai décidé de libérer les détenus. Des gens qui ont fait trois (3) mois sans jugement, est-ce qu’ils tiennent compte d’eux ? C’est pour dire que la GSP n’est pas importante. Dans tout ce que nous faisons, ils ne tiennent pas compte de nos actions. Nous risquons nos vies, nous abandonnons nos familles pour venir sécuriser les prisons. À la fin du moi, au lieu qu’on te donne le peu qu’on doit t’ajouter, on racle et on te demande de travailler. On va travailler comment ? Tu vas aller demander du crédit pour mettre du carburant pour venir au service ? Voilà qu’une autre coupure est en cours encore. Ils disent que c’est dû à la grève, je me demande s’ils savent bien ce qu’ils disent. On a juste arrêté les escortes du palais mais nous montons la garde. Quand on dit grève, il n’y a personne. Ceux que la société rejette, c’est parce que nous sommes là que le pays est tranquille aussi. Le terrorisme nait à partir de là, n’allez pas loin. Comment quelqu’un va risquer sa vie et venir se coucher dans cette fraîcheur ? …Quand tu rentres ici, il n’y a rien, tout est fermé. C’est ton salaire, rien que ton salaire. Si on coupe ce salaire, on veut que tu deviennes quoi ? Ce n’est pas des terroristes qu’ils veulent préparer ? Moi comme ça, si je suis trop outragé, je peux les rejoindre ! Le gouvernement est un vrai djihadiste financier. Ils ne luttent pas contre le terrorisme. J’ai décidé que ça s’arrête, c’est grâce à l’intervention des collègues sinon ce que moi NIAMBA j’ai décidé, c’est le pire ».

Source: 3TV
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img