lundi 15 juillet 2024
spot_img

Fonds de soutien patriotique : Plus de 86 milliards de F CFA mobilisés depuis le début de l’année 2024

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambela, a présidé la 2e session ordinaire de l’année 2024 du Conseil d’orientation du Fonds de soutien patriotique (FSP), ce lundi 1er juillet 2024, Ouagadougou. Selon les chiffres avancés par le Secrétaire général du ministère en charge l’économie, Vieux Abdoul Rachid Soulama, plus de 86 milliards de F CFA ont été mobilisés depuis le début de l’année 2024 soit un taux de réalisation de 86,02% de l’objectif annuel de recouvrement de 100 000 000 000 de F CFA.

Pour financer la guerre et accélérer la reconquête du territoire national, le Gouvernement a mis en place un mécanisme endogène aux efforts de paix. C’est ainsi que le Gouvernement a institué par décret n° 2023-0021/PRES TRANS/PM/MDAC/MATDS/MEFP du 23 janvier 2023, le Fonds de Soutien Patriotique (FSP).

Le présidium de la 2e session de l’année 2024 du FSP. Le PM au milieu

L’objectif du FSP est de collecter et centraliser les contributions financières « des patriotes et des amis » du Burkina Faso, en vue de soutenir et accompagner les efforts de défense et de sécurisation du territoire national.

Plus de 86 milliards de F CFA mobilisés à la date de janvier à juin 2024

Sur l’objectif annuel de recouvrement de 100 000 000 000 de FCFA en 2024, 86 203 443 477 FCFA ont déjà été mobilisés à la date du 18 juin 2024, soit 86,02%.

Fatoumata Bako/Traoré au nom du Premier ministre, satisfaite de la mobilisation financière

Un résultat « satisfaisant à mi-année qui laisse augurer de réels motifs d’espoir sur l’atteinte de l’objectif annuel de recouvrement », a félicité le Premier ministre dans son discours lu par la ministre en charge du budget Fatoumata Bako/Traoré.

« Les ressources mobilisées, assure-t-elle, ont permis non seulement d’assurer avec efficacité le paiement des dépenses de personnel des VDP, mais également de mettre à leur disposition des équipements individuels et collectifs. Les résultats forts louables atteints dans un contexte socio-économique et politique sous-régional et international difficile sont l’expression de l’adhésion des Burkinabè aux objectifs du Fonds d’une part, ainsi que de l’engagement et la détermination de l’ensemble des acteurs de mise en œuvre d’autre part ».

En outre, Vieux Abdoul Rachid Soulama, SG du ministère en charge de l’économie et président du Comité de gestion du FSP (CG-FSP), a fait savoir que par rapport à la situation des encaissements au 26 mars 2024, c’est un montant de 55 176 696 732 FCFA qui a été mobilisé dans la période sous revue, soit une variation à la hausse d’environ 178%. « Cette embellie s’explique principalement par l’incidence de la contribution spéciale sur les bénéfices nets des entreprises qui ressort à près de 20 milliards de FCFA. Au titre de prélèvements qui demeurent la première source de collecte, soit 67,50% des encaissements, la contribution sur les bénéfices nets se positionne en deuxième place avec 33,05% de ce mode de contribution, juste après la collecte sur la consommation des produits de la SODIBO qui vaut 51,76% des prélèvements », a-t-il présenté dans son exposé.

Des recommandations…

Le Comité de gestion du FSP a recommandé, en terme de perspectives, l’opérationnalisation du Plan opérationnel de communication pour l’année 2024 pour encadrer l’intensification envisagée des actions de communication ; le renforcement du suivi auprès des entreprises pour une optimisation de la collecte des ressources au profit du FSP et le paiement des primes d’opérations des VDP par mobile money.

Des membres de Gestion du FSP. Vieux Abdoul Rachid Soulama premier à partir de la gauche

Malgré tout, il y a une « impérieuse nécessité de poursuivre la dynamique en cours au regard des défis majeurs qui restent à relever pour la restauration de l’intégrité territoriale et la construction d’une paix durable », a préconisé le CG-FSP.

En rappel, plus de 99 milliards de FCFA avaient été mobilisés en 2023 au profit du Fonds de Soutien Patriotique (FSP) pour la première année.

Lire aussi ➡️ Effort de guerre : Plus de 13 milliards de F CFA mobilisés sur les retenues de salaires du privé et du public

Mathias Kam

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Un bel exemple de souveraineté. Les gens que je qualifierais de catastrophistes ont prédit notre chute après l’annulation de l’aide française. Merci au peuple. Ensemble nous pouvons bouger les lignes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Vidéo remettant en cause la qualité de l’engrais NPK : Le Ministère de l’agriculture fait une mise au point

Ceci est une mise au point du Ministère de l'agriculture et des Ressources animales et halieutiques sur une...

Ouagadougou : Un véhicule part en fumée sur l’avenue de la Dignité

Un véhicule de type personnel a pris feu, dans l'après-midi de ce lundi 15 juillet 2024 sur l'avenue...

Coopération Burkina-Canada : L’ambassadeur Lee-Anne Hermann fait le point avec le Chef de l’Etat

(Ouagadougou, 15 juillet 2024). Le Président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré a reçu en audience ce lundi,...

Lutte antiterroriste : L’offensive des VDP en faveur des droits humains présentée aux journalistes

La Brigade des Volontaires pour la défense de la patrie (BVDP), en collaboration avec la Direction générale des...