spot_img
lundi 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Femmes enlevées à Arbinda : Les auteurs recherchés par le gouvernement pour être traduits en justice

Ceci est une déclaration du gouvernement sur la libération de la soixantaine de femmes enlevées à Arbinda. Lisez plutôt !

Le Gouvernement se réjouit de la libération par les Forces de défense et de sécurité, le vendredi 20 janvier 2023, des femmes enlevées par des Groupes armés terroristes, les 12 et 13 janvier 2023, dans la Commune rurale d’Arbinda, Province du Soum, Région du Sahel.

Le Gouvernement salue l’engagement et la détermination des Forces de défense et de sécurité burkinabè, qui ont permis de localiser les victimes de cet enlèvement dans la Région du Centre-nord et de les libérées saines et sauves.

Au nombre de soixante-six (66) dont vingt-sept (27) âgées de 18 à 56 ans et trente-neuf (39) de 0 à 18 ans dont quatre (4) nourrissons, elles ont ensuite toutes été convoyées le même jour à Ouagadougou et les dispositions ont été prises pour leur prise en charge psycho-sociale.

Les recherches se poursuivent pour identifier et traduire les auteurs de cet enlèvement devant les juridictions compétentes.

Le Gouvernement félicite l’ensemble des Forces de défense et de sécurité pour le
professionnalisme et le sacrifice dont elles font montre dans le cadre de la sécurisation du
territoire et de la protection des populations et de leurs biens.

Par ailleurs, le Gouvernement invite l’ensemble de la population burkinabè à une franche collaboration avec les Forces de défense et de sécurité, ainsi qu’au strict respect des consignes de sécurité édictées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Le Gouvernement reste fermement engagé à ne ménager aucun effort pour la protection des populations contre les violations et atteintes aux Droits humains.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img