spot_img
lundi 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Éducation : La rentrée scolaire 2021-2022 lancée à Gaoua par Stanislas Ouaro

Le ministre de l’éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales (MENAPLN) a officiellement lancé la rentrée scolaire 2021-2022 dans la région du Sud-ouest, précisément à Gaoua.

« Engagement pour une meilleure gouvernance du secteur de l’éducation dans un contexte de crises économique, sociale, sanitaire et sécuritaire : gage d’un système éducatif résilient et performant ». C’est sous ce thème que le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro a procédé au lancement officiel de la rentrée scolaire 2021-2022.

Pour cette année, c’est dans la région du Sud-ouest, précisément au Complexe scolaire notre Dame de l’Annonciation de Gaoua que la cérémonie officielle s’est déroulée.

Après avoir reçu le ministre avec des applaudissements, ce sont des élèves très motivés de retrouver le chemin de l’école, qui ont repris en cœur l’hymne nationale, la main sur le cœur, comme pour promettre de leur détermination à la réussite de cette année scolaire 2021-2022.

Les élèves ont entonné l’hymne nationale

Les élèves ont promis au ministre de travailler « dans un esprit de civisme et de discipline ». Ces élèves ont eu une pensée à l’égard de leurs camarades de la région, qui peinent à suivre les cours, du fait de l’insécurité. Ils ont ainsi demandé au ministre d’œuvrer à ce que ces élèves en difficulté puissent continuer leurs études dans la quiétude.

C’était l’occasion pour l’association des parents d’élèves de cette région de renouveler leur soutien aux autorités éducatives pour les réformes engagées depuis quelques mois et qui avaient suscité moult réactions dont de manifestations violentes des élèves avec pour conséquence la fermeture du lycée Philippe Zinda Kaboré.

« Nous parents d’élèves marquons notre pleine adhésion aux reformes car une éducation sans réforme est naturellement en méforme », a martelé le porte-parole de l’APE.

Il a également souligné la menace insécuritaire qui pèse sur certaines écoles de la région, invitant le ministre de l’éducation et le gouvernement en général à prendre les dispositions idoines pour la réussite de l’année scolaire 2021-2022.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img