spot_img
mardi 27 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : l’ambassadeur belge, Lieven De La Marche est en fin de mission


Le ministre des Affaires étrangères a organisé une cérémonie en l’honneur de l’ambassadeur du Royaume de Belgique, Lieven De La Marche qui fait ses adieux au Burkina Faso. La cérémonie a eu lieu le jeudi 23 juillet 2020 à Ouagadougou.

« Un ami du Burkina »; « le plus Burkinabè des ambassadeurs » ou encore « le plus Burkinabè des Belges », tels sont les termes employés par le chef de la diplomatie burkinabè, pour qualifier l’ambassadeur belge en fin de mission au Burkina Faso. Des qualificatifs que le ministre a expliqué à travers les deux séjours du diplomate au Burkina Faso.

En tant qu’ambassadeur pendant un peu plus de 4 ans, les efforts De La Marche dans le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre le Burkina et la Belgique ont été salués par Alpha Barry. « Nous avons d’excellentes relations en terme politique, diplomatique avec des séjours fréquents du président du Faso en Belgique », s’est satisfait Alpha Barry.

Aussi, au plan de la coopération gouvernementale, « c’est une coopération excellente, diversifiée », a-t-il laissé entendre, félicitant l’ambassadeur en fin de mission qui n’a ménagé aucun effort pour l’atteinte de ces résultats. C’est ainsi que le ministre des affaires étrangères a souhaité du succès à M. De La Marche « qui est appelé à d’autres fonctions », tout en l’invitant de « continuer à accompagner, à appuyer les efforts du Burkina Faso ».

4 ans pour une coopération d’environ 80 milliards de FCFA

L’ambassadeur belge a résumé ses 4 ans de service sur 3 points qui, à l’en croire, sont les objectifs à lui assignés au moment de sa prise de fonction. Premièrement, il s’est agi pour M. De La Marche, de « contribuer à renforcer la politique belge envers le Sahel », dans la recherche de la paix notamment. Ensuite, « renforcer le partenariat avec le Burkina Faso », a ajouté Lieven De La Marche qui a expliqué qu’en tant qu’ambassadeur du Burkina, du Niger et du Mali au départ, le renforcement de la coopération a abouti à sa nomination en tant qu’ambassadeur du Burkina uniquement.

Le troisième objectif était de « déménager l’ambassade dans un lieu plus sûr et plus grand ». Objectif réalisé selon ce ce dernier qui a, en plus, souligné la coopération entre Bruxelles et l’Université Joseph Ki-Zerbo au plan de l’enseignement.

En outre, l’ambassadeur en fin de mission a évalué l’ensemble des réalisations sous son magistère à « 120 millions d’euro », soit « 80 milliards de FCFA » déroulées en « 20 milliards de FCFA chaque année ».

L’ensemble de ces résultats ont valu à l’ambassadeur De La Marche, la médaille de l’officier de l’ordre de l’Etalon en plus d’un présent du ministre des affaires étrangères pour ses 4 ans de services.

Quant au « plus Burkinabè des ambassadeurs », sur le point de quitter le territoire burkinabè, il assure que sur les défis sécuritaire, sanitaire et électoral dont le Burkina doit faire face, « la Belgique va toujours rester au côté du Burkina pour l’appuyer dans tous les défis », a soutenu l’ambassadeur. Par ailleurs, « je vais continuer à m’occuper du Sahel dans une autre problématique, dans un autre domaine », s’est engagé Lieven De La Marche.

Franck Michaël KOLA
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img