spot_img
mardi 27 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Concours direct: Une OSC demande de mettre fin aux recrutements sur mesure spéciale

Réuni en conférence de presse le 29 août 2019, le Comité de lutte pour l’accès à l’emploi et pour la transparence dans les recrutements a dénoncé la mauvaise gestion de la question du chômage au Burkina par le gouvernement. Il dénonce une « gestion opaque et non transparente » des recrutements de la fonction publique.

« Plus de 1000 postes à pourvoir sur mesures nouvelles spéciales, c’est à dire sur sélection de dossiers au niveau de l’Etat ont été créés », a indiqué le porte-parole du comité Moumini Nassouri. Selon lui cela dénote d’une volonté manifeste de créer des postes pour récompenser des amis politiques.

M. Nassouri a aussi fustigé la diminution du nombre de postes à pourvoir dans le recrutement des concours directs pendant que celui des postes sur mesures nouvelles spéciales a augmenté.

Il dénonce également une « gouvernance mafieuse » de la fonction publique. Sur ce fait, Abdoul Moumini Nassouri a décrié le retard d’inscription dans les concours cette année, et le fait que les inscriptions ont été intégralement mis en ligne au grand dam des analphabètes du TIC et du réseau souvent défectueux.

D’une manière générale le comité a exigé de la part du gouvernement, la création d’emplois, la fin de la corruption dans l’organisation des concours et la fin des concours sur mesures nouvelles spéciales « afin de donner à tous et à toutes une égalité des chances ».

Adam’s Ouedraogo
Minute.bf

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img