mardi 16 juillet 2024
spot_img

CHU-Yalgado Ouédraogo : 10 nouveaux cardiologues de plus!

Ils sont 10 nouveaux cardiologues, entièrement formés au Faso, et qui ont été jugés aptes, après quatre ans de labeur, à exercer dans leur spécialité. Ces jeunes cardiologues, la quatrième promotion du genre, ont été célébrés, le vendredi 05 janvier dernier par leurs maîtres, parents, amis et connaissances, à l’occasion d’une cérémonie qui a eu pour cadre « Eau Vive ».

La parité a été respectée : 05 hommes et 05 femmes ; ils ont tous validé les modules théoriques et pratiques, de la première à la 4ème année, personne n’est passé à la trappe. Sur ces 10 nouveaux cardiologues, deux sont nos frères (exactement un frère et une sœur) venus du Cameroun.

Dans la pratique de leur métier, ces lauréats voudraient davantage mettre l’accent sur la compassion envers les patients. D’où justement leur nom de baptême « Compassion » qui voudrait que le soignant ait pitié des malades et soit sensible à la souffrance d’autrui. « Une vraie audace, ce nom de baptême », a dit celui-là même qui a couvé ces cardiologues, le Pr Patrice Zabsonré. Il a saisi l’occasion pour rendre un hommage mérité aux Professeurs Samandoulgou, Niankara et Nebié. Car la formation de ces spécialistes a nécessité une véritable synergie intellectuelle de toute une équipe d’enseignants-chercheurs.

Formateur méticuleux et infatigable, le Pr Zabsonré ne cesse de demander des moyens qui à ses yeux permettraient aux encadreurs de transmettre au mieux leurs savoirs aux apprenants. Les besoins sont : une Unité d’urgences cardiologiques, une vraie Unité de soins intensifs, la possibilité de pratiquer la cardiologie interventionnelle, et « l’implantation » des piles cardiaques

La présidente de l’Unité de Formation et de Recherche en Sciences de la Santé (UFR / SDS), le Pr Lougué Claudine, a salué et magnifié le travail des encadreurs, et réitéré l’engagement de son Unité à accompagner la formation des spécialistes dans divers domaines. Elle a invité les nouveaux lauréats à être des ambassadeurs de l’UFR/ SDS de l’Université Joseph Ki-Zerbo.

Le Dr Aboubacar Yves Togueny, a été choisi comme le parrain, selon le délégué de la promotion, le Dr Yacouba Tega, pour « la grande qualité d’écoute qu’il a pour les patients et étudiants, pour son humilité en dépit de l’immensité et la profondeur de ses savoirs, et enfin pour sa capacité à transmettre le savoir ».

Des conseils, celui-ci en a donnés à ses filleuls pour davantage de compassion, de dévouement, pour la cause des malades.

Service de Communication

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Vidéo remettant en cause la qualité de l’engrais NPK : Le Ministère de l’agriculture fait une mise au point

Ceci est une mise au point du Ministère de l'agriculture et des Ressources animales et halieutiques sur une...

Ouagadougou : Un véhicule part en fumée sur l’avenue de la Dignité

Un véhicule de type personnel a pris feu, dans l'après-midi de ce lundi 15 juillet 2024 sur l'avenue...

Coopération Burkina-Canada : L’ambassadeur Lee-Anne Hermann fait le point avec le Chef de l’Etat

(Ouagadougou, 15 juillet 2024). Le Président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré a reçu en audience ce lundi,...

Lutte antiterroriste : L’offensive des VDP en faveur des droits humains présentée aux journalistes

La Brigade des Volontaires pour la défense de la patrie (BVDP), en collaboration avec la Direction générale des...