spot_img
samedi 22 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CEDEAO : Bola Tinubu exhorte Bassirou Diomaye Faye à faire « revenir » les pays de l’AES

Le Président Nigérian, Bola Tinubu a missionné jeudi 16 mai 2024, son homologue sénégalais, Bassirou Diomaye Faye pour faire « revenir au bercail » le Niger, le Burkina Faso et le Mali en retrait de la CEDEAO.

Le Sénégal et le Nigeria ont « un intérêt commun pour la démocratie », a assuré le président nigérian Bola Ahmed Tinubu. Le président en exercice de la CEDEAO, a exhorté son homologue sénégalais, en visite à Abuja, à faire « revenir au bercail » les pays ouest-africains « frères » touchés par des « renversements anti-constitutionnels de gouvernement ». L’information a été rendue publique dans un communiqué de la présidence du Nigeria.

Selon le communiqué nigérian, Bassirou Diomaye Faye a dit espérer convaincre, aux côtés du Nigeria, d’autres pays de « revenir et de partager nos valeurs démocratiques communes et ce que nous représentons ». Pour lui, la CEDEAO « traverse une période difficile, mais tout n’est pas perdu ».

Bola Tinubu a pour sa part félicité son homologue sénégalais pour la leçon de democratie envoyée au reste du monde. « La démocratie constitutionnelle est ce que le Sénégal a prouvé au reste du monde et à l’Afrique. C’est une joie de vous avoir ici », a déclaré Bola Tinubu à Bassirou Diomaye Faye. « Nous sommes à un moment critique de l’histoire de la démocratie constitutionnelle, en particulier en Afrique de l’Ouest. Ce que vous avez entrepris, une lutte axée sur la liberté, est remarquable », a-t-il ajouté.

Lire aussi ➡️ Coopération : Le Président sénégalais en visite de travail et d’amitié chez Alassane Ouattara

Minute.bf

13 Commentaires

  1. Tout personne, qu’il soit président de la République, particulier ou citoyen qui voudrait user de médiation et de diplomatie pour faire revenir la confédération des États du Sahel dans la défunte CEDEAO est considéré un ennemi public des peuples de cette organisation panafricaniste. M. Diomaye Faye s’hasarde sur un terrain particulièrement glissant où il risque de tomber et de se fracasser le cou.

  2. Tout personne, qu’il soit président de la République, particulier ou simple citoyen qui voudrait user de médiation et de diplomatie pour faire revenir la confédération des États du Sahel dans la défunte CEDEAO est désormais considérée comme un ennemi public des peuples de cette organisation panafricaniste. M Diomaye Faye s’hasarde sur un terrain particulièrement glissant où il risque de tomber et de se fracasser le cou.

  3. Peine perdue,
    Moi simple citoyen de l’AES je suis déjà déçu de ce président dont l’élection est similaire à celui de ADO ayant tous les deux été élus après de morts d’innocents citoyens.
    Sa politique extérieure est déjà compris tout pour plaire aux autres ennemis de la souveraineté Africaine

  4. Pourquoi ils n’attaquent plus les États du Sahel à savoir le Burkina fasso, le Mali , le Niger et bientôt le Sénégal ? Quand tu n’as pas traversé l’autre rive,ne te moque pas de celui qui se noie.

  5. Quelles seraient les réformes que Tinubu va engager afin de justifier le retour de ces Etats ? Il faut une garantie sérieuse de solidarité, de justice et d’équité.

  6. Quand il était victime de l’injustice avec Macky Sall, tu n’as pas signé, la CEDEAO non plus. Maintenant que son peuple l’a libéré parce qu’avec lui, ce peuple veut se libérer de la France et de vous ses sbires, tu veux le ligue contre son peuple. Peine perdue !

  7. Pas question l’AES est deja sauvé par l’amour de Dieu pas de recule la CEDEAO cest l’hypocrisie ,je suis 100% Nigérian 🇳🇬🇳🇬

  8. That is crazy. How is Faye going to do it when his elders like Tinubu, Ouattara and Talon created this whole messy situation with the Sahel countries? I don’t think with everything Faye has been saying since his election, he is really going to be welcomed by Sahel populations. I wish him the best but this mission from Tinubu is a failure before it started.

  9. Bola Tinubu là est vraiment malade dans sa tête, des pays quie ont leurs indépendances ils leur dire de revenir ?

  10. Donc jusque jusque-là la cedeao n a tjs pas compris ..tant que les reformes n ont pas ete faites…tant que la cedeao reste tributaire de l occident tant dans son finacement ou ses decisions arbitraires dicter par l union européenne aucun pays de l,,AES reviendra….le president senegalais par ses sorties se discrédite de jouren jour..et le sénégalais font comprendre a leur dépend que c edt toujours la France qui dirigent ce pays..

  11. Même pas dans leur rêve.
    Si Bassirou fait erreur, Sonko va démissionner et remplir l’assemblée nationale de ses députés aux prochaines législatives. Il sera alors nommé 1er ministre quasi élu avec tous les pouvoirs et Bassirou sera l’ombre de lui-même à la présidence. Non seulement le Sénégal membre de L’AES, mieux il prendra le pouvoir aux prochaines élections présidentielles.
    Donc Bassirou n’a pas intérêt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img