spot_img
lundi 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Voici les institutions contrôlées par la Cour des Comptes en 2021

La Cour des Comptes a présenté ce 14 février 2023 aux hommes de médias, le  rapport public de ses activités de l’année 2021.

Au cours de cette conférence de presse, il était question pour la Cour des Comptes de présenter ses activités de l’année courant 2021, mais aussi de révéler les difficultés qu’elle rencontre dans le cadre de ses missions.

Le rapport rendu public est subdivisé en plusieurs parties. Une première partie est consacrée aux contrôles juridictionnels effectués en 2021. A ce niveau, la Cour des Comptes indique avoir jugé 1 826 comptes de gestion de 2008 à 2016. Aussi, 03 fautes de gestion ont été jugées et rendues publiques, a-telle dévoilé.

La deuxième partie du rapport concerne les résultats des contrôles non-juridictionnels en 2021. A cette étape, on peut retenir l’audit de conformité de la gestion des permis de recherche d’or au Burkina Faso, exercices 2017 à 2020, le contrôle de la gestion du conseil régional des Cascades, le contrôle de la gestion des communes de Niangoloko et de Loumbila, le contrôle de l’utilisation de la subvention de l’Etat à la SOFITEX pour l’apurement des impayés internes des cotonculteurs de la compagne  2018/2019 et la réduction du prix des intrants au titre au titre de la campagne agricole 2018/2019. 
Quant à la troisième partie du rapport, elle traite de l’assistance du parlement. Des synthèses du rapport sur l’exécution des lois de finances exercice 2018, 2019 et 2020.
Mais, « il convient de noter que ce ne sont pas tous les rapports contrôlés effectués en 2021 qui ont été présentés dans ce rapport », a insisté le premier président de la Cour des Comptes, Latin Poda.

Les difficultés que rencontre la Cour des Comptes dans l’exercice de ses missions

La cour des comptes a avoué renconter des difficultés pour la réalisation de toutes ces missions citées. Entre autres difficultés, le manque de moyens financiers. « Le budget alloué à la cour des comptes chaque année est insuffisant. Les contrôles que nous faisons chaque année est un contrôle à minima », a laissé entendre le président de l’institution.

Lire aussi Contrôle de la gestion des fonds publics : La Cour des Comptes plaide pour une autonomie financière

Au delà de ces problèmes financiers, l’institution de contrôle public a évoqué aussi des problèmes de moyens roulants, et d’infrastructures, surtout une insuffisance des locaux pour les agents.

En rappel, avant cette conférence, la Cour des Comptes est allée remettre le rapport public au Président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré le 6 février 2023.

Mouni Ouédraogo
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img