spot_img
jeudi 29 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Sosthène Franklin Soubeiga élu Délégué général du bureau des étudiants de l’ISGE-BF

Les étudiants de l’Institut supérieur de Génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) ont été appelés aux urnes, ce mardi 05 décembre 2023, pour élire leur Délégué général. Le scrutin s’est soldé par la victoire de l’étudiant en Genie des systèmes numériques, Bénéwendé Sosthène Franklin Soubeiga, avec son parti, le Front pour l’innovation, l’excellence et la réussite Estudiantine (FIERE). Dans l’organisation de ces élections, l’ISGE-BF a été accompagné par l’Association Jeunesse Espoir d’Afrique à travers le projet « La CENI à l’école ».

C’est officiel ! Les étudiants de l’ISGE ont désormais un nouveau Délégué général. Après plusieurs jours de campagnes, c’est l’étudiant Bénéwendé Sosthène Franklin Soubeiga qui a été élu à la majorité des voix, par ses pairs, pour occuper ce poste.

L’ISGE-BF a été accompagné par l’Association Jeunesse Espoir d’Afrique à travers le projet « La CENI à l’école »

Avec 277 voix, il a devancé son vis-à-vis, Leslie Yao, étudiante en première année d’ingénieur et Conception, candidate au compte de l’Alliance des Génies, de l’excellence et du Changement (AGEC). Candidate à sa propre succession, elle est arrivée avec 249 voix.

S’il a été plébiscité par ses pairs, c’est certainement au regard du programme avec lequel il est allé aux élections. Avec un projet qui allie « recherche de l’excellence, innovation, culture de la solidarité et du vivre-ensemble », Franklin Soubeiga a su convaincre ses camarades.

Les étudiants ont voté en toute transparence

« Mon programme est basé sur l’innovation, l’excellence et la réussite parce que ces mots sont des valeurs chères à notre institut. Ensemble, je veux que nous construisons une année académique pleine de succès sur tous les volets, aussi bien au niveau éducatif qu’au niveau social ou culturel », a indiqué le désormais Délégué général du bureau des étudiants de l’ISGE. Il dit être allé à ces élections avec beaucoup d’optimisme car, pense-t-il, « quel que soit ce qu’aurait été l’issue, on ne perd jamais. Soit on gagne, soit on apprend ».

Du côté de la candidate malheureuse, c’est aussi avec ce même esprit de fair-play qu’on accepte cette défaite. Pour Leslie Yao, son adversaire a mérité cette victoire. Elle l’a donc félicité pour sa victoire et promet de l’accompagner dans sa nouvelle mission, pour une mutualisation de leurs idées en vue du rayonnement du temple commun qu’est l’ISGE-BF.

Accolades entre le nouveau délégué général, Bénéwendé Sosthène Franklin Soubeiga, et la candidate malheureuse, Leslie Yao

« Je le félicite. Il n’a pas démérité et moi aussi je n’ai pas démérité. Donc, je l’encourage dans ses nouvelles missions », a-t-elle laissé entendre à l’issue de la proclamation des résultats.

Si tout au long de ce scrutin démocratique, les étudiants de l’ISGE-BF ont fait montre de fair-play, c’est parce que c’est l’une des valeurs chères à l’institut. En procédant à l’ouverture des élections dans la matinée, le responsable pédagogique du cycle d’ingénieur, Alexis Nagalo, représentant le directeur de l’Institut, a rappelé aux étudiants l’importance des valeurs de démocratie, de citoyenneté et de tolérance en milieu estudiantin.

Alexis Nagalo, responsable pédagogique du cycle d’ingénieur, appelant les étudiants au fair-play

« La démocratie en milieu estudiantin à l’ISGE-BF est bien plus qu’une simple formalité. Elle constitue le pilier sur lequel repose notre engagement à travers la transparence, la représentativité et l’équité », a-t-il confié en appelant les candidats au fair-play.

Créé en 2003, l’Institut Supérieur de Génie Electrique du Burkina Faso (ISGE-BF) s’est donné pour mission de former des ingénieurs de haut niveau en génie électrique, répondant aux besoins des entreprises. Depuis 2016, l’institut a ouvert, en partenariat avec l’ESIGELEC de Rouen et avec le soutien de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF), un cycle d’Ingénieurs de Conception. A ce jour, plus de 100 ingénieurs y ont été formés.

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img