spot_img
vendredi 14 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Plusieurs présumés auteurs d’actes de grand banditisme mis aux arrêts dans le Sanguié

Ceci est un communiqué du procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Koudougou, région du Centre-Ouest, qui informe de l’arrestation d’une dizaine de présumés auteurs des actes de grand banditisme. Lisez plutôt !

Suite à de multiples actes de grand banditisme et de nombreux cas de vols de biens privés enregistrés courant années 2022 et 2023, respectivement dans les localités de Ténado et de Pouni, dans la province du Sanguié, mon parquet instruisait les deux sous unités de Gendarmerie desdits ressorts d’ouvrir des enquêtes circonstanciées en vue de rechercher et d’interpeller les présumés auteurs, afin de faire la lumière sur ces actes illicites qui commençaient à entrainer une certaine psychose au sein des populations.

Pour en énumérer quelques-uns, on peut évoquer :

  • le braquage commis dans la nuit du 16 juin 2022 contre une boutique Orange Money à Ténado ;
  • le braquage commis dans la nuit du 1er décembre 2022 contre le gérant d’une station d’essence à Ténado ;
  • le braquage perpétré dans la nuit du 17 mars 2023 à Safané par un groupe de délinquants dont certains membres résidaient à Ténado ;
  • l’attaque à main armée commise dans la nuit du 16 au 17 avril 2023 sur le site d’orpaillage de Koualio ;
  • l’attaque à main armée survenue dans la nuit du 30 au 31 mars 2023 sur la route nationale N°14, entre Koudougou et Dédougou, précisément au niveau du « pont Mouhoun », qui avait malheureusement couté la vie à un chauffeur de camion. Des numéraires d’un montant d’au moins quatre millions (4.000.000) de francs CFA et des téléphones portables avaient aussi été emportés lors de ce forfait.

La bonne coordination entre les enquêteurs et les éléments du détachement militaire de Ténado a permis d’interpeller huit (08) présumés auteurs dans la nuit du 22 au 23 avril 2023. Les premiers actes d’enquête ont aussitôt permis d’établir un lien entre ces individus et certaines des situations enregistrées. Un important lot de matériels divers dont des armes à feu, des munitions et plus d’une trentaine de téléphones portables ont été saisis entre les mains de ces individus.
A la clôture de l’enquête, les huit (08) mis en cause ont été conduits à mon parquet et deux procédures judiciaires ont été initiées à leur encontre. Des faits d’actes de grand banditisme, complicité d’actes de grand banditisme, détention illégale d’armes à feu et de munitions et vols aggravés ont été retenus contre eux et ils ont été traduits devant le Tribunal correctionnel de Koudougou suivant la procédure de flagrant délit. Une information judiciaire a en outre été ouverte pour assassinat et actes de grand banditisme en lien avec les faits commis dans la nuit du 30 au 31 mars 2023 qui ont occasionné une perte en vie humaine.

Dans la même période, la brigade territoriale de Gendarmerie de Pouni diligentait une enquête suite à des vols répétés de tricycles dans les villes de Pouni et de Poura. Les investigations ont permis d’interpeller dix (10) individus dont des présumés auteurs et receleurs. Treize (13) tricycles et quatre (04) vélomoteurs ont été saisis entre les mains de ces individus. Neuf (09) de ces mis en cause ont été présentés au parquet. Ils ont été poursuivis devant le Tribunal correctionnel pour complicité de vol contre le premier, recel de tricycles et de vélomoteurs volés contre les huit autres.


Au regard notamment du nombre de victimes, de l’importance des préjudices causés et de la gravité des faits, ces deux affaires avaient retenu l’attention de l’opinion publique. Elles ont connu leur épilogue le 24 mai 2023 pour « l’affaire dite des vols de tricycles » et le 14 juin 2023 pour ce qui est de « l’affaire dite des braquages à Ténado ».
Dans la première décision, le Tribunal correctionnel de Koudougou a déclaré les préventions de recel de biens volés établies et prononcé des condamnations à des peines d’emprisonnement et d’amende contre les prévenus. Dans la seconde décision, le Tribunal a reconnu les prévenus coupables de la plupart des faits qui leur étaient respectivement reprochés et a prononcé à leur encontre des peines d’emprisonnement ferme allant de trente-six (36) mois à seize (16) ans ainsi que des peines d’amende.


Dans ces deux décisions, le Tribunal a également prononcé des peines complémentaires de confiscation de certains biens et ordonné la restitution d’autres à leurs légitimes propriétaires. Les victimes bénéficiaires des décisions de restitution peuvent prendre attache avec mon parquet pour être orientées sur la procédure de restitution de leurs biens.
Mon parquet tient à exprimer ses encouragements à l’ensemble des officiers de police judiciaire du ressort du Tribunal de grande instance de Koudougou qui ne ménagent aucun effort pour exécuter efficacement leurs missions, en dépit du contexte sécuritaire très difficile et des diverses sujétions inhérentes à l’activité de police judiciaire. J’en profite pour inviter les populations à plus de collaboration avec l’ensemble des forces de défense et de sécurité qui permet de prévenir le crime ou de le réprimer conséquemment, le cas échéant.

Fait au parquet, Koudougou, le 23 juin 2023

                                                                                        Le Procureur du Faso

Lafama Prosper THIOMBIANO

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img