spot_img
mercredi 21 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : L’UPC « condamne vigoureusement la tentative d’enlèvement » de l’ex-maire, Issouf Nikiema

Ceci est un communiqué de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) en lien avec la « la nouvelle tentative d’enlèvement » de l’ex-maire de Komsilga, Issouf Nikiema. Lisez plutôt !

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) informe ses militants, sympathisants et l’opinion publique, tant nationale qu’internationale, que son leader de la jeunesse du centre, et ex-député-maire de Komsilga, Issouf Nikiéma, continue de faire l’objet de harcèlements, et a été victime, tout dernièrement, d’une nouvelle tentative d’enlèvement.

En effet, dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 août 2023, à 4 heures du matin, des individus armés de fusils d’assaut Kalachnikov, masqués et à bord d’un véhicule aux vitres fumées, ont tenté d’enlever Honorable Nikiéma à son domicile. Notre camarade n’a été sauvé que grâce à la mobilisation du voisinage et à la promptitude de ses vigiles. Il a aussitôt alerté la Police nationale et la Gendarmerie.

En rappel, le 21 juillet dernier, Honorable Nikiéma avait été enlevé, en dehors de toute démarche légale ou judiciaire. Il avait été libéré quelques jours après, aucune charge n’ayant été retenue contre lui.

Lors de cet enlèvement, l’Honorable Issouf Nikiéma avait été interrogé pendant longtemps avant d’être déposé dans un commissariat de police. Les questions qui lui avaient été posées avaient un lien avec la sûreté de l’Etat.
Pour notre parti, ce premier enlèvement était donc l’œuvre des services de sécurité de l’Etat.

Au regard du modus operandi de la tentative de jeudi nuit, et se fondant sur les explications données par le voisinage de Monsieur Nikiéma, notre parti est fondé à croire qu’il s’agit des mêmes services.

C’est pourquoi l’UPC interpelle les autorités de notre pays, afin qu’elles usent de leurs pouvoirs pour mettre fin à ces méthodes dignes des Etats voyous.

L’UPC ignore ce qui est exactement reproché à Monsieur Issouf Nikiéma, encore moins les motivations des individus qui se livrent à cet acharnement.

L’UPC condamne vigoureusement ces agissements, et tient à témoin l’opinion publique, les défenseurs des droits humains, et les forces de défense et de sécurité.

Notre parti réaffirme son soutien et sa solidarité à l’Honorable Issouf Nikiéma qui a toujours mené ses activités politiques dans le strict respect des principes républicains qui lui ont été enseignés.

Ouagadougou, le 25 août 2023
Le Secrétariat national à l’information et à la communication de l’UPC

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img