spot_img
vendredi 12 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Le Gouvernement dissout la CAMEG

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 27 mars 2024, en séance ordinaires, sous la présidence du Capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales,
procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

Au titre du ministère du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises, le Conseil a adopté un décret portant création d’une société d’Etat, dénommée « Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables
médicaux (CAMEG) ». Cette décision consacre la dissolution de l’ancienne CAMEG.

En effet, dans le but de résoudre le défi crucial de l’approvisionnement en médicaments de qualité à un coût accessible pour les populations, l’Etat a créé en 1992 un établissement public à caractère industriel et commercial dénommé CAMEG.

Selon le ministère en charge du commerce, la structure a évolué pour prendre le statut d’association en 1998. Cependant, « cette évolution n’a pas renforcé la capacité de la CAMEG à remplir efficacement sa mission. Afin de renforcer l’autorité souveraine de l’Etat dans la garantie de l’accès universel aux médicaments essentiels, de réguler les prix et d’assurer la qualité des produits pharmaceutiques, des décisions ont été prises », peut-on lire dabs le rapport du Conseil de ministres. Ainsi le Gouvernement a consacré : « la dissolution de la CAMEG au cours de l’Assemblée générale extraordinaire par les membres, tenue le 22 mars 2024 ;
la création d’une société d’Etat dénommée CAMEG à qui l’Etat cède l’actif et le passif de l’association dissoute ».

À en croire le ministere en charge du commerce, la nouvelle forme juridique de la CAMEG, offre la garantie d’une structure plus solide et plus transparente pour un approvisionnement continu en produits de santé de qualité sur l’ensemble du territoire national.

« L’adoption de ce décret permet de créer la société d’Etat, dénommée Centrale
d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux,
conformément au décret n°2000-189/PRES/PM/MCIA du 17 mai 2000 portant
statut général des sociétés d’Etat », assure le ministère.

Aussitôt, le ministère en charge de la santé, a pour sa part, nommé un nouveau Directeur général à la CAMEG. Il s’agit de Eric Nakaossebgandin Tougouma, Mle 51 326 W, Administrateur des hôpitaux et des services de santé, 1ère classe, 15ème échelon.

Lire aussi : Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 27 mars 2024

Minute.bf

4 Commentaires

  1. Quel réveil ? Mon pays mon beau pays va être totalement libre et toute personne voulant être peut l’être
    Ce gouvernement est l’oeil de Dieu pour les burkinabés d’aujourd’hui et très très souriant pour les générations a venir
    Dieu vous benisse
    D’autres avaient prisent les biens de notre état pour bien fammilial
    Fini les bêtises, fini les corvées inutiles, fini les amassages des biens
    Dieu benisse le BF
    La patrie ou la mort nous allons vaincre

  2. S’il y a une nouvelle solution pour améliorer la vie de la population burkinabè on ne peut que les souhaitez bon vent alors qu’Allah facilite pour tous ce qui pense positive pour son pays !!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img