mercredi 17 juillet 2024
spot_img

Burkina : Le FDP appelle les Burkinabè à se départir de la désinformation

Face aux récents événements marqués par une « recrudescence de désinformations et de manipulations orchestrées par des ennemis internes et externes », le Front de Défense pour la Patrie (FDP) s’est adressé au cours d’un point de presse ce vendredi 21 juin 2024 à Ouagadougou, aux Burkinabè. Le FDP a demandé aux Burkinabè de « ne pas prendre en considération les écrits de certains Burkinabè de l’extérieur ».

Le Front de Défense pour la Patrie (FDP) a appelé tous les Burkinabè à se mobiliser contre « les ennemis de la nation ». À en croire les conférenciers, le Président Ibrahim Traoré et ses hommes « sont pleinement concentrés sur les opérations de sécurisation et de reconquête du territoire national ».

Ainsi, les conférenciers ont invité les Burkinabè à se départir de la désinformation en faisant attention aux informations relayées par certains activistes et médias occidentaux.

En outre, le FDP a réaffirmé son soutien et ses encouragements au gouvernement ainsi qu’aux Forces combattantes pour leurs actions déterminées en faveur de la reconquête du territoire national, de la refondation de la nation et de la souveraineté du Burkina Faso. « Nous devons continuer à les soutenir moralement et matériellement dans cette lutte cruciale pour notre avenir commun. Leurs succès sur le terrain, la sécurisation des zones autrefois dominées par les terroristes et le retour progressif à une vie normale dans ces régions montrent clairement que notre stratégie porte ses fruits », s’est satisfait Kassoum Koudougou, Secrétaire général du FDP.

Enfin, le FDP a rappelé son « ultimatum d’un mois (5 juin-5 juillet, ndlr) » à l’ambassade de France pour déménager de son siège actuel, proche de la Présidence du Faso. « La présence continue de l’ambassade de France à cet emplacement est perçue comme une atteinte à notre souveraineté nationale, et le respect de cet ultimatum est crucial pour maintenir des relations diplomatiques basées sur le respect mutuel et la non-ingérence », ont-ils dénoncé.

Lire aussi ➡️ Burkina : La CNAVC donne un ultimatum d’un mois à l’ambassade de France pour déménager

Mathias Kam

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Élection à la FBF : Oumarou Sawadogo a officiellement déposé sa candidature

Le Colonel-major à la retraite, Oumarou Sawadogo, a officiellement déposé sa candidature pour briguer la présidence de la...

Élection à la Fédération burkinabè de football : « Je suis contre l’imposition » (Mahamadi Lamine Kouanda)

Mahamadi Lamine Kouanda, acteur majeur du football burkinabè, président d'honneur de l'EFO, a craché ses vérités « au...

Tensions Burkina – Côte d’Ivoire : Le parti de Guillaume Soro charge Alassane Ouattara

Le parti Générations et Peuples Solidaires (GPS) de l'homme politique ivoirien, Guillaume Soro, a appelé mardi dans une...

Bénin : Les autorités convoquent l’ambassadeur du Burkina

L'ambassadeur du Burkina Faso au Bénin a été convoqué par les autorités béninoises, apprend-on de médias locaux, dans...