spot_img
dimanche 16 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Des « voleurs » d’électricité dans les filets de la Gendarmerie nationale

Des présumés délinquants dans les filets de la Gendarmerie Nationale. La Cellule Economique et Financière de la Section de Recherche de la 3ème Légion de Gendarmerie à Ouagadougou a présenté des présumés voleurs d’électricité de la SONABEL. Les actions de ce réseau ont causé un préjudice de plus de 16 millions de FCFA à la SONABEL.

Un vol organisé d’énergie créant un grand préjudice à la Société nationale d’électricité du Burkina Faso (SONABEL) dans plusieurs quartiers de la capitale burkinabè, a été mis fin par la Section de Recherches de la troisième légion de la Gendarmerie à Ouagadougou. Selon les explications de l’adjudant-chef Nestor Bado, chef de la cellule police technique et scientifique de la section de Recherches de la troisième légion de la Gendarmerie, ces individus s’adonnaient à des consommations illicites de l’énergie de la SONABEL. Leurs actions consistaient à faire un branchement hors compteurs, en captant l’énergie sans passer par les compteurs de la SONABEL.

A la suite de cette information, le Directeur Général de la SONABEL sera saisi par la Section de Recherche de la 3ème Légion de Gendarmerie, dans le but de procéder à des constatations d’usages sur ces branchements frauduleux opérés. Faisant suite à cela, une enquête circonstanciée a été ouverte aux fins de démanteler le réseau qui serait à l’origine de ces forfaits dans un contexte où la SONABEL peine à satisfaire sa clientèle.

« Avec la franche et prompte collaboration du personnel technique de la SONABEL, cette enquête a permis de constater l’effectivité de ces branchements frauduleux », a signifié la gendarmerie nationale.

Toujours, selon la Section de Recherches de la troisième légion de la Gendarmerie à Ouagadougou, ces branchements existent depuis 2012 et ils ne seraient pas les seuls dans la capitale et à l’intérieur du Burkina Faso. Le préjudice subi par la nationale de l’électricité s’élève à 16 997 175 F CFA.

Une vue du presidium à la conférence de presse

Des agents de la SONABEL impliqués?

« Lors de nos investigations, il n’est pas ressorti que des agents de la SONABEL sont impliqués. Mais, ce qu’on peut dire, il s’agit des techniciens d’électricité. Les bénéficiaires usaient de cette électricité à des fins de commerce et pour la consommation. Eux aussi, ont été mis aux arrêts. Ils sont au nombre de 3 dans 4 ménages. Le présumé cerveau du branchement serait décédé courant 2023 », a confié l’adjudant-chef Nestor Bado.

Mais, en attendant la fin des investigations, les préjudices relevés, d’après les Pandores, sont « 05 branchements frauduleux opérés sur le réseau de la SONABEL. Il s’agit des ménages des sieurs NM, NA, CA et OA, 02 branchements pour ce dernier ».

Tous ces présumés délinquants seront conduits devant le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouaga I pour répondre de leurs actes.

La Gendarmerie nationale a saisi l’occasion pour attirer l’attention de la population et des téléphonies mobiles sur la rigueur pour l’achat des cartes Sim. Les Pandores ont demandé la collaboration de la population en dénonçant tout acte suspect au numéro vert 1010.

Mathias Kam
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img