Burkina : Le président Damiba renversé par un autre coup d’Etat

On en sait un peu plus sur la situation qui restait confuse depuis plusieurs heures à Ouagadougou, capitale burkinabè. Le capitaine Ibrahim Traoré a renversé...
spot_img
samedi 1 octobre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina: Ablassé Ouedraogo demande la démission de Roch et de Zeph

« Le malheur du Burkina Faso c’est d’avoir Roch Kaboré comme président et Zephirin Diabré comme chef de file de l’opposition », Ablassé Ouedraogo

Ablassé Ouedraogo président du parti Le Faso autrement au cours d’une conférence de presse tenue le 20 août 2019 à Ouagadougou demande tout simplement la démission du président et du chef de fil de l’opposition. « Si depuis la transition j’étais contre la candidature de « Roch » c’était pour son bien et le bien du pays », avoue le président de Le Faso autrement. « L’histoire m’a donné raison, il ne peut pas diriger le pays », enfonce-t-il. « Quand on porte une charge qui nous dépasse on dépose. Je n’ai rien contre le président Kaboré mais je demande sa démission pour le bien du Burkina », ajoute-t-il.

En ce qui concerne le dialogue politique, Ablassé Ouedraogo estime que c’est un simulacre de dialogue politique arrangé par des amis triés sur le volet. Pour lui, l’exclusion, la haine et la division caractérisent la gouvernance du président Kaboré.

Avant de penser aux élections, il faut d’abord s’assurer que vous avez un pays, conseille M. Ouedraogo avant d’ajouter:  » Actuellement, la profondeur de la crise est telle qu’on n’a pas besoin de dialogue politique actuellement, c’est trop tard ». Pour lui il faut aller vers un Dialogue national. « Qui va aller au nord faire campagne ? » Il faut sauver le Burkina d’abord », a-t-il notifié.

Adam’s Ouedraogo

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img