spot_img
mardi 25 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : A peine libéré, le Lieutenant-colonel Zoungrana enlevé (famille)

Dans le communiqué de presse ci-dessous, la famille du Lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana alerte sur son enlèvement, le mercredi 29 mai 2024, alors qu’il bénéficiait d’une liberté provisoire de la justice.

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FAMILLE DU LCL MOHAMED ARSALANE EMMANUEL ZOUNGRANA

Le mercredi 29 mai 2024 aux environs de 10h 20 min du matin, le LCL Mohamed Arsalane Emmanuel ZOUNGRANA a été enlevé par des individus armés au niveau de la barrière de sécurité des villas ministérielles sises à Ouaga 2000.

En effet le LCL ZOUNGRANA avait bénéficié d’une liberté provisoire de la chambre de contrôle du tribunal militaire le 22 mai 2024. C’est suite à cette décision de justice que notification lui a été faite par le même tribunal de regagner son domicile familial.

Il était environ 10h 20 min du matin quand le LCL Mohamed Arsalane Emmanuel ZOUNGRANA a quitté la villa où il était en résidence surveillée avec sa famille. Ne conduisant pas personnellement le véhicule dans lequel il y était, et c’est en voulant franchir la dernière barrière de sécurité, pour emprunter l’avenu Sambène Ousmane, qu’un véhicule de marque HYUNDAI de couleur grise s’est mis au travers de leur chemin. 

Aussitôt un Monsieur en tenue civile se présentant comme un agent de la sureté de l’Etat, lui a demandé sur un ton menaçant de les suivre sans résistance.

Dans l’immédiat, les membres de la famille qui l’accompagnaient ont pu constater que le véhicule de marque HYUNDAI comportant trois (03) autres personnes en plus de la personne qui est sortie s’adresser à lui. 

En dehors des passagers de ce véhicule, la famille a pu également constater la présence d’autres éléments postés aux alentours, puisqu’après que le LCL ZOUNGRANA a accepté de les suivre sans résister, un autre véhicule dont nous n’avons pas pu identifier la marque est venu en trombe récupérer lesdits éléments postés aux alentours et suivre immédiatement la première voiture qui a embarqué le LCL ZOUNGRANA pour une destination jusqu’à présent inconnu de sa famille et de son conseil.

La famille ZOUNGRANA

56 36 76 85

Lire aussi ➡️Burkina : Le LCL Emmanuel Zoungrana bénéficie d’une liberté sous condition

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img