spot_img
mardi 27 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CNSS du Burkina et CNSS du Gabon : deux signatures pour le bonheur des retraités

Le directeur général de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS) du Burkina a procédé ce mardi 05 février 2019 à la signature d’une convention à double volet avec la CNSS du Gabon. Cet accord permettra aux deux structures de satisfaire les besoins des retraités.

Le présent accord signé entre la CNSS du Burkina et celle du Gabon consiste à déterminer les conditions et les modalités de paiement des pensions et des rentes d’accidents du travail et les maladies professionnelles au titulaire ayant transféré sa résidence principale au Burkina Faso ou au Gabon. « Nous allons réfléchir d’abord à la mise en place d’un système de coordination pour permettre par exemple à celui qui a travaillé dix ans au Burkina et décide d’aller continuer au Gabon de percevoir ces frais de pensions. Il y a deux accords que nous avons signés. Premièrement, il y a l’accord de paiement et le deuxième c’est l’arrangement administratif » a expliqué le directeur général de la CNSS du Burkina, Lassané Sawadogo. La deuxième partie de cet accord consiste alors à offrir des précisions pour l’application de certaines dispositions contenues dans l’accord de paiement.

Pour les 20.000 burkinabè au Gabon, cette signature est à saluer à sa juste valeur comme l’explique Tinga Compaoré, un retraité ayant travaillé au Gabon : « Je remercie les deux directeurs généraux pour la signature de cet accord. A vrai dire, ça va beaucoup nous aider. Comme exemple, moi j’avais eu des problèmes et pendant deux ans, je n’ai pas touché ma pension. Mais je crois qu’avec cet accord, ce genre de problème n’existera plus ». Cet accord est comme une « bénédiction » pour les milliers de retraités Burkinabè et gabonais qui faisaient face à d’énormes problèmes comme les pertes de documents.

Un accord perçu comme une bénédiction par les retraités

La CNSS du Gabon rassure les retraités que les paiements des pensions pourront être faits courant le premier trimestre de l’année. A l’instar d’autres accords entre la CNSS du Burkina et celles du Mali, du Sénégal, du Niger, de la Côte-D’ivoire et d’autres pays, le présent accord s’applique a l’assuré social ayant transféré sa résidence principale au Burkina Faso ou au Gabon.

Basile SAMA
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img