spot_img
mardi 27 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Lycée scientifique de Bobo-Dioulasso : Le ministre Ouaro insatisfait de l’évolution de certains travaux


Le ministre Stanislas Ouaro et le représentant pays de la banque Mondial au Burkina Faso ont effectué une visite de terrain le 1er juillet 2019 à Bobo Dioulasso pour constater l’état d’évolution des travaux de construction d’établissements scolaires financés par la Banque mondiale. Une visite qui entre dans le cadre du projet d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation. A Bobo-Dioulasso, le projet devrait permettre la construction de deux lycées de types location-vente et du lycée scientifique de Bobo-Dioulasso.  

C’est entre autre un établissement récemment réalisé dans le cadre du projet location-vente d’établissement du ministère de l’éducation nationale, un bâtiment d’emprunt des élèves du lycée scientifique de Bobo-Dioulasso et le site de construction des lycées scientifiques de Bobo-Dioulasso et de Darsalamy  qui ont été visités par le Ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales (MENAPLN), Stanislas Ouaro, celui de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRSI) Alkassoum Maïga et le représentant pays de la banque mondial, Cheik Kanté.

Etablissement en location-vente

Le premier établissement visité par la délégation ministérielle est un établissement construit sous financement de la Banque mondiale et vise à dynamiser le système éducatif à travers l’appui des secteurs privés compétentes en infrastructures éducatives. D’un cout global de 120 millions, le premier établissement visité par la délégation au secteur 14 de Bobo-Dioulasso, sera placé en location-vente à un particulier qui aura fait ses preuves en matière de résultats scolaires pour une période de 20 ans. C’est ce qu’a expliqué Armand Kaboré, Coordonnateur du projet d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation.

Etablissement d’emprunt pour les élèves du lycée Scientifique de Bobo

Après cette visite, cap a été mis sur un complexe scolaire d’emprunt, loué par l’Etat, pour abrité les élèves du lycée scientifique de Bobo-Dioulasso en attendant la réalisation de leur établissement. Là, une présentation des lieux a été brièvement faite et la délégation a pu constater les conditions dans lesquelles évoluent ces élèves qui n’attendent que leur établissement ne sorte sous terre.

A ce sujet, explique le ministre Ouaro, « le site d’emprunt se justifie par le fait que le chantier du lycée scientifique prévu pour accueillir les élèves n’est toujours pas achevé ». Justement, par rapport au site qui devrait abriter le lycée scientifique de Bobo-Dioulasso, le ministre et sa délégation ont tenu à le visiter afin de se rendre compte de l’évolution des travaux.

Le ministre Ouaro affirme son insatisfaction

 Au sortir de la visite du site, toujours en chantier, le ministre s’est dit insatisfait car les entreprises en charges de l’exécution des travaux ont pris du retard. Le ministre Ouaro visiblement mécontent, a rappelé que le chantier était prévu pour être réceptionner le 10 juillet. A moins de 10 jours de la date de réception, l’état d’avancement des travaux n’est pas satisfaisant. « Nous ne pouvons donc pas être satisfait parce que nous sommes loin du compte », a déclaré Stanislas Ouaro.

Par ailleurs, le ministre en charge de l’éducation nationale a laissé entendre que les entreprises ont évoqués des retards d’approbations des plans qui ont fait que dès le début du projet, un retard de plus de 50 % du temps d’exécution des travaux a été enregistré. Qu’à cela ne tienne, le ministre dit avoir reçu la promesse de la part des entreprises de livrer les bâtiments d’ici novembre 2019.

Le lycée scientifique de Bobo offert par orange bientôt prêt

Pour terminer cette visite de terrain, le ministre s’est rendu à Darsalamy à 17km de la ville de Sya pour visiter le site du deuxième lycée scientifique de Bobo-Dioulasso, dont la construction est financée par la fondation Orange.

A Darsalamy, le ministre et son partenaire orange ont marqué leur satisfaction quant au niveau d’exécution du chantier. Stanislas Ouaro a ainsi affirmé qu’il est satisfait de l’avancement des travaux à Darsalamy et cela d’autant plus que l’entreprise promet finir avant le délai prévu.

Adam’s Ouédraogo (stagiaire)

Minute.bf         

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img