spot_img
mardi 27 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Plus de 270 776 déplacés internes dénombrés dans les différentes régions


A l’occasion de la journée mondiale de l’aide humanitaire, la Ministre en charge de la Femme, de la Solidarité, de la Famille et de l’action humanitaire, Laurence Ilboudo/Marchal a organisé lundi 19 août 2019 à Ouagadougou, une conférence de presse pour faire le point sur l’assistance aux déplacés internes et le lancement du Plan d’urgence révisé du Burkina Faso. C’était en présence de la Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies, Metsi Makhetha.

Organisé autour du thème : « Femmes Humanitaires », la conférence ténue par la Ministre Laurence Ilboudo/Marchal a d’abord été axée sur le grand rôle que jouent les femmes en cette période d’insécurité avant de s’étaler longuement sur la question de la gestion des personnes déplacées.

Des chiffres annoncés par la Ministre, « en fin décembre 2018, on dénombrait 47 826 personnes déplacés internes ». Cependant, la multiplicité et la récurrence des attaques terroristes, mêlées aux affrontements intercommunautaires ont vite gonflé les chiffres qui, s’élèvent à la date du 16 août 2019, à 270 776 déplacés. A entendre la Ministre, cette situation qui n’épargne aucune des 13 régions touche principalement « les régions du Sahel et du Centre-nord qui, a elles seules, cumulent 88,21% des déplacés » internes.

Une situation qui a entrainé la révision du plan d’urgence avec désormais un budget estimé à 187 million de dollar. A ce jour, seulement 55.1 millions de dollars ont pu être mobilisés par l’Etat et ses partenaires, à en croire la Ministre Marchal. Pour le manque à recouvrer, elle a, au regard de l’intérêt que revêt ce plan d’urgence pour le Burkina Faso, lancé un appel pressant à la solidarité nationale et internationale, pour sa mise en œuvre. Elle a également insisté sur la nécessité de coordonner les actions, afin de ne pas épargner certaines zones au détriment des autres.

Prenant la parole, la Coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies, Madame Metsi Makhetha est d’abord revenue sur l’urgence et la nécessité de trouver des abris aux déplacés et réfugiés, et de les protéger. Ensuite, a-t-elle emboité le pas de la Ministre en lançant également un appel aux différents partenaires, pour la mise en œuvre effective du Plan d’urgence révisé.

Franck Michaël KOLA (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img