mercredi 24 juillet 2024
spot_img

Lutte anti-terroriste : De nombreux suspects interpellés, selon Christophe Dabiré


Au regard des évènements qui prévalent au Burkina Faso, le gouvernement a procédé à un réaménagement de son calendrier sécuritaire avec pour objectif de faire barrage à cette « hydre à plusieurs têtes » qui endeuillent par des attaques, les populations burkinabè. C’est ce qu’a laissé entendre le Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré qui était devant la représentation nationale le 16 mai 2019 pour son discours sur la situation de la nation.

« Les frappes terroristes ont changé nos priorités », a fait remarquer le premier ministre (PM) Christophe J. M. Dabiré, dans son allocution à l’Assemblée nationale. Ainsi, explique-t-il : « nous avons dû renforcer les capacités opérationnelles et organisationnelles de nos forces armées nationales et nos forces de sécurité intérieure. Nous avons dû intensifier les opérations de sécurisation du territoire à l’issu desquelles, les forces armées, grâce à leur capacité de résilience, ont fort heureusement neutralisé des groupes terroristes qui endeuillaient et endeuillent encore trop fréquemment notre nation. Elles ont aussi interpelé de nombreux suspects, suite à des opérations de ratissage de grande envergure effectuées dans les zones criminogènes ».

Au-delà des résultats escomptés et dans la  volonté continuelle d’éliminer le terrorisme au Burkina Faso, « le gouvernement poursuivra les efforts d’équipement des unités de nos forces armées et des forces paramilitaires en moyens stratégiques et spécifiques, assurera leur formation, accroîtra leur effectif, renforcera et mutualisera enfin les  systèmes d’information grâce au partenariat avec les pays de la sous-région et avec les pays amis hors d’Afrique », a-t-il avancé comme solution.

Le PM a saisi l’occasion pour expliquer aux Burkinabè que « cette  histoire donne des enseignements et  invite à la vigilance, aux efforts conjugués pour forger le destin national ». Aussi, les a-t-il appelés à plus de collaboration avec les forces de défense et de sécurité pour plus de victoire sur les forces du mal.

Elisée TAO (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : Compte-rendu du Conseil des Ministres du Mercredi 24 Juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09...

Burkina : Le gouvernement autorise un recrutement à titre exceptionnel de 300 VDP (Conseil des ministres)

Le gouvernement burkinabè réuni en conseil des ministres ce mercredi 24 juillet 2024, a adopté un rapport autorisant...

Burkina : L’initiative présidentielle pour la production agricole et l’autosuffisance alimentaire 2024-2029 instituée

En conseil des ministres de ce mercredi 24 juillet 2024, le gouvernement burkinabè a adopté un décret au...

Fonctionnement de l’administration publique : le gouvernement crée une Commission de régulation des dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce...